Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous vendeurs, tous promoteurs, tous séducteurs ?

19 Juin 2011 , Rédigé par La journaliste Publié dans #COUPLE & PSYCHO

 Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle théorie sur la psychologie du couple. Comme souvent, à la Carrie Bradshaw, je vais, oreilles au vent, d’apéros en soirées, analysant presque malgré moi ce qui me tombe sous les yeux. Ceci pour engranger un max d’infos pour pas faire les mêmes boulettes que les autres le jour où IL arrivera, l’amûûûr, le grand, le beau, sur son cheval doré… Mais non !!! Je ne pense plus pas ça du tout car bien sûr la première chose que j’ai apprise en observation, est que THE ONE n’existe pas, à part chez Dolce et Gabbana… Il y a de multiples possibilités de Ones, en fait. Question de personnalité, parfois, de timing, souvent. Mais disons qu’au moins, en récoltant ces infos, on se donne la chance de repérer quelques pièges dans lesquels d’autres sont tombés avant nous…

Bref, donc, en général, je vais oreilles au vent quand soudain, PAF ! J’ai un flash. Je réalise un truc et il faut que je vous le dise au plus vite. Alors ma théorie du jour, qui m’est apparue à un dîner, la voilà.

 

 

 Considèreront d’abord que vendre c’est séduire, et que communiquer c’est déjà vendre.

Jusque-là, je pensais que plus ou moins tout le monde savoir draguer comment séduire premier rencardconnaissait/comprenait/travaillait dans/était exploité par le merveilleux mais cruel monde de la communication. De près ou de loin. Alors oui bien sûr, je savais qu’un médecin ne travaille que rarement pour une agence de pub, mais il reçoit par exemple des visiteurs médicaux qui tentent bien de lui « vendre » leurs médocs pour qu’il les prescrive n’est-ce pas ? Le médecin est donc rompu à cet exercice et ces techniques de roucoulades commerciales.

Voilà pourquoi, pour moi, qu’on le veuille ou non, on n’échappe pas aux machinations diverses de la communication vendeuse qui tente de nous séduire, et on en sait tous forcément quelques chose. On est public et acteur, on subit ces manipulations qui nous influencent.

(Je sens que je vais ramer pour revenir au couple moi. Mais restez, vous allez voir !)

 

Mais force est de constater que mes oreilles au vent n’ont pas assez traîné car j’ai découvert que des gens « classiques» (pas des artistes, ni des amishes, par exemple) venant d’un univers de jeunes urbains actifs, ne maîtrisaient pas du tout l’art de la communication, de la vente, de l’auto-promo et (donc) de la séduction, même la plus basique. J’ai pourtant bien en tête tout un tas de gens qui n’ont que faire de l’image qu’ils donnent d’eux même, de ce qu’ « on » pense d’eux, qui emmerdent la société de consommation etc…. mais disons que l’on s’attend chez certaines personnes de par leur environnement à l’application de certains codes, et que parfois leur naïveté est très perturbante.

 

Pour moi, à force d’être dans cette société consumériste, bombardée de message et concurrentielle jusque dans le domaine de l’amour où il faut aussi « se vendre » et faire son auto-promo, la séduction me paraissait un état naturel, un incontournable et ce qui changeait était le degré d’application et d’implication.

Gné ? Ben oui, entre

-          L’enfoiré affectif manipulateur qui maîtrise totalement son plan média et qui vous emmène de la découverte du produit, à l’argumentaire bien mené jusqu’ au passage à la casserole en caisse avec fidélisation

-          Le beau gosse sûr de lui qui connaît ses atouts, qui sait identifier les besoins de sa conquête  de la cliente, sait la convaincre qu’il est fait pour elle et la rassure lors de l’acte d’achat

-          Le mec peu sûr de lui, trop dans l’émotion pour calculer, qui va bafouiller au premier rencard mais qui, car assez attentif, saura reconnaître l’intérêt à la seconde où il verra dans les yeux qui le regarde et en tirer des conclusions pour orienter la suite à son avantage (comme on peut le faire au lit pour devenir un bon coup…)

Il y a un point commun : un certain degré de conscience

 

Bref, pour moi tout le monde a des notions de séductions, à cause de ce monde de vendeurs. L’idée c’est qu’on le fait tous à des degrés différents, parfois sans s’en apercevoir, mais on le fait tous, par déformation. Tous disons sauf les mecs de l’Amour est dans le Pré. Et encore. Voilà où était la limite pour moi.

Car soyons honnête, vous comme le punk à chien n’allez pas montrer le pire de vous quand vous voulez séduire. Vous allez naturellement mettre en avant vos atouts, minimiser vos horribles défauts… en adaptant le message à votre cible. Comment ça c’est cynique ?!!! Mais vous êtes carrément hypocrites !

 

Qui n’a pas fait genre « J’adoooore le cinéma d’auteur » pour séduire un intello ou au contraire « Je pense que l’argent est un concept superflu comparé à l’énergie de création » pour séduire un étudiant des seduction-mensonge-drague-manipulateurs.jpgBeaux Arts fauché !? Hein ?! bon. Qui n’a pas laissé traîner des Docs pas portées depuis 1992 pour convaincre un target ressemblant à Indochine qu’on était « rock » (ah merde, ça c’était moi)

Mais alors, elle est où la révélation ?

Et bien figurez-vous qu’il y a des gens qui ne font pas ça. Qui ne comprennent pas l’histoire des ficelles sur lesquelles on tire, et des boutons qui se poussent pour influencer les choses et faire que l’autre tombe amoureux. Cette sorte de manipulation mentale qui consiste à calculer quand on appelle, quand on se voit, comment on s’habille, quand on va se dévoiler etc. Exemples caricaturaux mais réalistes s’il en est…

Et ben ya des gens qui calculent pas. De la folie, pas vrai ? Encore une fois, on n’est pas obligé d’être machiavélique et manipulateur, mais ne pas calculer du tout… c’est téméraire ! 

 

Et bien il y a de ces oiseaux qui se promènent dans la vie, honnêtes et spectateurs. Ont-ils tellement confiance en eux qu’ils pensent qu’ils n’ont pas besoin de passer un coup de polish pour briller ? Même pas, je crois qu’ils pensent qu’être eux-même ca suffit, ou que si l’amour prend, ben il prend, mais qui sont des aveugles de la cause-conséquence… Le premier, je l’ai rencontré il y a bientôt 6 ans. Il était tellement spontané, il semblait tellement n’avoir aucune prise sur lui-même et aucune conscience de l’image qu’il renvoyait (et de sa non « conformité » à ce qu’on peut attendre d’un premier date avec un jeune homme tradi-gentil) que je n’y ai pas cru. Je n’ai pas cru qu’il était naturel.

 J’étais là à le regarder, fascinée par ses gestes, sa bonhomie assumée, que j’en ai complètement perdu mes moyens. Amusée, j’hallucinais devant ce spectacle dont je me souviens comme si c’était hier. Il ne s’agissait pas d’un mec timide qui aurait été mal à l’aise. Il ne s’agissait pas d’un maladroit ou d’un débile qui n’avait jamais vu de blonde de sa vie. Non, c’était autre chose, j’en étais sure. Et voici ce que je conclu :

« En fait il est très sûr de lui… Toi mon coco, tu vas pas me la faire à l’envers ! Tu crois que c’est gagné ? Je vais te faire courir… »

Rien que d’y repenser je suis morte de rire. Morte de rire car pas une seconde je n’ai pu penser que ce mec se permettait d’être  était nature, comme ça, sans filet, nu au premier rencard. J’ai donc déduit qu’il savait au contraire très bien ce qu’il faisait, que c’était même peut être un manipulateur et qu’il était peut être dangereux… (pour mon petit cœur).

Et si j’en ris encore aujourd’hui, c’est que ce n’était pas ça du tout, mais alors… pas DU TOUT ! Ce type était la naïveté incarnée, la candeur même. Jamais souffert, jamais eu de peine de cœur, jamais analysé grand-chose (bien qu’intelligent, ça n’a rien à voir) et jamais… eu de copine avant ! (à 30 ans, oui.). Bref, un cœur pur inconscient du danger (pour son petit cœur). (Evidemment, c’est plutôt lui qui a souffert par la suite)

 

Alors, ces kamikazes vulnérables à âme d’enfant sont-ils des êtres de lumière ? Je ne sais pas, mais surtout, moi qui suis tombée dans la séduction-communication/ analyse de moi et de ce qui m’entoure, je me demande si si une histoire peut marcher comme ça… mais surtout, comment ça peut marcher ? Sur un malentendu ? Et si toutefois tout roule, âme sœur bla-bla, tout vient facilement etc… est-ce que cette non conscientisation et cette non maîtrise de son image évite la crise des 3 ans où l’on s’aperçoit de qui on a vraiment en face de nous (puisqu’on l’a eu tout cru tout de suite?)

Le début de réponse que j’ai trouvé jusqu’ici va sans doute vous surprendre car elle tranche avec l’ensemble de ce post -j’ai mes contradictions- : j’ai trouvé que ce qui est important, en fait, n’est même pas tant ce qu’on fait, que ça rentre dans des codes ou non, car il n’y a pas de mode d’emploi en amour, mais que ce qui est indispensable, c’est d’essayer et de montrer à l’autre qu’on essaie de le séduire, qu’on a l’esprit de lui plaire. Pour un mec, par exemple, porter une chemise à un évènement spécial n’est pas forcément important en soi, la fille n’aura peut être rien à foutre que le mec soit en chemise, mais ce qui compte c’est qu’il ait fait quelque chose de spécial, qui montre qu’il souhaite la séduire, que c’est important. Comme une promo de son intention de plaire… emmener sa copine dîner dans un grand restaurant, c’est chouette, mais surtout car le mec à eu le geste. La fille se vantera plus que son mec, LUI, (comparé aux bouffons des ses copines), lui a organisé quelques chose, bien plus qu’elle ne soulignera l’écrevisse au homard en jus de tapenade d’oursin qu’elle aura dégustée en entrée.

Et attention, ça marche aussi dans l’autre sens : se pointer « nature » à un 3eme rendez-vous sera interprété soit comme un signe de « Je m’en fous » soit comme un «  C’est acquis, pas besoin de faire l’effort ». Et qui peut se permettre aujourd’hui de laisser penser ça à une fille, quand on sait tout ce que vont faire les autres mecs qui ont compris les règles du jeu te qui attendent la première occaz ? Mais cela nous ramène à un de mes sujets fétiches : en début de relation, les hommes envoient des signaux dont ils n’ont pas conscience et les filles en perçoivent qui n’ont jamais été envoyés… comment voulez-vous que ça marche ? Comme disais une copine à son mec avec qui elle est depuis 10 ans : attention mon chéri, le marché est toujours ouvert et le couple n’est jamais à l’abris d’un article en promo…

 

La prochaine fois si vous le valez bien, je vous dirais, dans une suite logique à cette réflexion Ô combien primordiale, comment je crois que l’amour ça se fabrique. Et vous aurez le droit de ne pas être d’accord…

 

 

 

Vous avez aimé cet article? Dites le en cliquant ici et partagez-le sur vos réseaux! Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mehdi Bouricha 08/07/2016 19:56

Médecin vendeur ou recruteur ? Medecin vendeur

Loreleï 06/07/2011 20:00


encore une fois, un super article meme si une phrase m'a beaucoup déçue: "il n'y a pas de mode d'emploi en amour" snifffff tant pi! Ca m'aurai bien aidé pourtant!


La journaliste 09/07/2011 13:29



hihihi! c'est vrai et faux... Pas de mode d'emploi: tout dépend de qui on a en face MAIS une fois qu'on a cette personne, il existe quand même quelques codes pour nous aider... bisous!



Griotte 30/06/2011 10:25


Je ne suis pas sure qu'il faille opposer nature et séduction. Enfin si nature veut dire arriver le cheveu gras, j'acquiesce, mais on peut montrer à l'autre qu'on souhaite le séduire, faire un
effort vestimentaire, tout en restant parfaitement naturel. Naturel dans le sens authentique, cad en conservant ses opinions, on affirmant ce qu'on est vraiment. Je dirais même que les gens les
plus affirmés, ceux qui ne font pas de compromis pour séduire quelqu'un, sont souvent les plus séduisants. Ils dégagent un délicieux parfum de bien être, d'assurance... un vrai charisme.


La journaliste 09/07/2011 13:26



EXACTEMENT!!! CQFD, je suis profondément persuadée de ce que tu dis ici!!! YES! C'est ce que j'essaie d'appliquer pour moi mais ce n'est pas évident pour tout le monde, des timides à ceux
qui manquent de confiance en eux... mais c'est exactement ça!



Sandra 28/06/2011 09:41


Je n'y avais jamais réfléchi comme ça mais ça doit être vrai!!! on n'y pense même pas tellement c'est naturel...


MJ 25/06/2011 13:02


Tellllllllement vrai !!!! :D


La journaliste 09/07/2011 13:25



;-)