Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Peut-on appâter une fille en lui proposant un one night stand ?

9 Mai 2011 , Rédigé par La journaliste Publié dans #COUPLE & PSYCHO

 fuck-friend-et-one-night-stand.jpg

 Ah, elle est bonne cette question, et je me remercie de me l’être posée car je n’avais jamais vu les choses sous cet angle. Il s’avère qu’un jeune homme est aussi de la partie. En effet, après un premier date sympa mais sans l’étincelle de la passion, après quelques échanges dans le sens de « C’était cool, hein ? Ouai. Bon », le jeune homme se lance et tente le tout pour le tout : il propose d’être mon fuck friend.

Mais il le fait bien, du genre : « On n’est peut être pas fait l’un pour l’autre dans la vie, mais peut être dans un lit » suivi de notes d’humour visant à me montrer qu’il sait que le pari est risqué et qu’il ne veut pas me froisser… ET moi je trouve ça pas mal. Bien amené, avec humour, respect et humilité… Quand soudain, il m’apparaît que cette tendresse arrive en bouquets alors que je ne l’ai pas beaucoup encouragé, voire peu calculé depuis le premier date… C’est alors, donc, qu’une idée incroyable me vient : et si les garçons en étaient parfois réduits à proposer ce genre de plan aux filles les plus indépendantes et les plus wild, quand ils les kiffent, mais qu’elles semblent ne pas être intéressées par le concept « couple »?

 

fille-romantique-homme-fuck-friend.jpgBen oui, à l’heure où tout est à l’envers (ya plus d’saisons ma bonne dame, et ces pauv’zhommes alors, à qui on demande de faire tout comme leurs femmes, PFFF…), bref, qui sait si nous ne sommes pas arrivés à un tournant sur l’autoroute du métrosexuel, une sorte d’équilibre après des années de féminisme débridé. Les femmes, telles des amazones urbaines, libres et indépendantes, fuyant l’engagement et ignorant horloge biologique/engagement/mariage avant 35 ans, seraient devenues elles même des enfoirées affectives face à des mecs gentils, qui, après des années de coup de gloss dans les corones, aimeraient être en couple, simplement, et rechercheraient l’amûûûr.

Ben oui, « it makes sense » ! Et un homme averti en vaut deux! Car dans ce schéma, aux hommes d’échafauder des plans pour nous conquérir sans avoir l’air d’y toucher, en faisant comme si, oh, grand dieu, non, l’attachement n’était pas une qualité mais une chaine à éviter. L’homme se disant alors qu’amener la fille dans son lit sous pretexte de friend fucking (et -donc-lui montre de quoi il est capable sans lui faire peur), l'amènera peut-être, elle, à s'attacher. L’homme utiliserait alors des stratégies amoureuses qui ne marchaient pour nous, filles, qu’une fois sur mille (combien d'entre nous ont tenté le "Je t'assure, moi je ne cherche pas à me caser..." pour revoir un mec dont elles étaient mordues?), mais qui peut être dans le sens homme - femme marcheraient mieux…

Et pourquoi faire semblant de ne-pas-vouloir-s’engager marcherait mieux pour « piéger » une fille au jeu des sentiments, qu’un mec ? Parce que l’homme qui dit ne pas vouloir s’engager peut le penser vraiment alors que la fille… le pense rarement au fond! La cause à la génétique, aux hormones, tout ça… Car oui, j’aime à penser que l’amazone moderne n’est devenue cette hyène en stillettos que pour masquer son très naturel et instinctif penchant pour le couple et la reproduction, et se protéger de son pendant masculin: la propension à papillonner une fois sa petite graine semée, et ses dommages sentimentaux collatéraux (tromperie, séparation, cœur brisé and so on…). Qu’en pensez-vous ? En attendant de savoir si en 2050 nous entrerons dans une ère où, femmes comme hommes, tout le monde sera fleur bleue, j’attends vos réactions !

 

Vous avez aimé cet article? Dites le en cliquant ici et partagez-le sur vos réseaux! Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cloud storage 13/03/2014 13:14

Thanks you so much for sharing the post here with us. It was quite interesting to go through the post. I will bookmark the site to checkout for more updates like this further. Hope to see you more often.

personne 09/12/2011 17:32

En lisant cet article (génial) je me dis qu'il serait interessant d'inverser les roles, ce n'est pas facile quand on est une fille qui n a aucune (dans les faits très peu mais n est ce pas le cas
de tout le monde face à une nouvelle aventure) expérience et qui est naturelle_ parce c'est comme çà_:
J ai toujours reçu ce compliment de mon entourrage...Ton naturel est épatant, génial, désarmant (FAUT !). Il permet à l'homme de s'armer! Je vois plutot le début de la relation comme un combat,
surtout avec toute ces nouvelles formes ou sous produits : relation caline, fuck friends,amitié caline (qui ne l a jamais sortie pour se débarasser d'un homme charmant mais qui ne correspond pas du
tout à ce que l'on recherche ou qui ne serai pas sortable, bref qui nous permet de combler notre manque de tendresse) ....Et l'on a beau ne pas être d'occasion et un modèle unique le combat est
sans pitié pour celle qui fonce simplement sans tactiques (serait ce une forme de courage ?), finalement elle retiendra la leçon, se déteste d'en souffrir et se dit qu'il n'y a rien à guerrir ...le
problème d'une relation c'est de savoir à quel moment on est un couple est ce une décision ? une sensation, NON car de ma pauvre expérience, nos sentiments, ressentiments nous trompes ....
finalement l amour peut être laid tout comme sa définition :(Petit Robert 2011) "une inclination envers une personne, le plus souvent à caractère passionel, fondée sur l'instinct sexuel mais
entrainant des comportements variés", pour conclure je dirai qu'une relation amoureuse c'est comme des chaussures si elles ne vous vont pas elles ont beaux être superbe de marques allez
parfaitement avec votre tenu, vous serez grotesque et souffrirez, il faut en choisir à sa taille quitte à racheter une robe.Je finirai mon commentaire avec une citation de Corneille (La suite du
menteur) "Melisse- L'amour est un grand maître, il instruit tout d'un coup" .

La journaliste 03/04/2012 10:11



Merci pour ce commentaire! Et belle métaphore de chaussures! Oui, sans doute foncer sans tactique est une forme de courage, ou bien d'inconscience, en tout cas une prise de risque certaine...
mais aussi un moyen de gagner gros: quand on est débarassé de ses masques, la relation peut vraiment commencer sur de bonnes bases! A bientôt!



Thé' Ma 18/09/2011 17:57


... Merci pour cet article très bien écrit et analysé. Juste une petite remarque: personnellement je ne pense pas que les femmes soient plus fleur bleues que les hommes. Je suis bien d'accord que
la volonté de s'engager chez les femmes est indéniable. Mais ce n'est qu'une réalité culturelle, c'est parce qu'on nous répète depuis toujours le fameux mythe du prince charmant(un véritable
poison, n'est-ce pas?)Indépendamment de cela, je crois qu'il y a des mecs romantiques et des femmes qui apprécient leur liberté. Finalement, est-ce qu'on n'est pas tous pareils à ce sujet?


La journaliste 19/09/2011 17:55



OUI, d'accord avec vous en tout point!



Sophie Kune 17/05/2011 17:01


En fait, comme tu le dis, tout marche à l'envers et il n'y a plus de règles.
Alors, je trouve ce jeune homme tout à fait clever et perspicace.
Ne dit-on pas que l'homme est une femme comme les autres après tout ;-)


Loreleï 12/05/2011 23:03


Pas bete du tout comme question, c'est vrai que je ne me suis jamais posé ça dans ce sens. Mais bon, des mecs gentils qui veulent se caser, j'en cherche et je trouve pas, donc bon c'est peut etre
pour ca que j'avais pas pensé à cette éventualité! lol
En tout cas, toujours aussi drole et bien écrit ton article ;)
Bisoux!