Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Epilation brésilienne, j’y vais ? J’y vais pas ?

7 Février 2010 , Rédigé par La journaliste Publié dans #BEAUTE

photo épilation maillot A un poil près, je dirais que l’épilation brésilienne est la seule thématique « épilation » tolérée dans les conversations pour la curiosité qu’elle déclenche. Entre les uns qui aimeraient bien savoir de quoi il s’agit exactement, les unes qui ne s’en passent plus et les autres qui aimeraient bien mais ne franchissent pas le pas de peur de se retrouver dans d’inconfortables positions pour un résultat nébuleux, le sujet, épineux s’il en est, mérite quelques explications.

 

Alors qu’est ce que c’est que l’épilation « brésilienne » ? En guise d’introduction, précisons qu’elle concerne photo ticket de métrola zone du maillot. Ceci étant posé, rappelons que le « ticket de métro » désigne une épilation en forme de rectangle aux dimensions… d’un ticket de métro, à peu près.

L’intégrale, souvent peu appréciée des esthéticiennes qui n’aiment pas renvoyer chez elles des femmes le pubis « nude » façon petite fille, consiste à enlever tous les poils présents devant, et/ou à l’entrejambe (pour les mecs, traduction : sur les lèvres et autour, anus included). Souvent plutôt réclamée par les hommes elle n’a pas bonne presse non seulement pour le côté infantile qu’elle implique, mais aussi car la photo pubis maillotrepousse est souvent un chemin de croix…

Enfin, se « faire le maillot » revient à débroussailler les côtés en conservant la forme triangle plus ou moins large en fonction des goûts de chacune (enfin, de chacun aussi car soyons honnêtes, les boyfriends ne sont pas avares d’avis sur la question)

L’épilation brésilienne, elle, concerne ET les poils du triangle, ET les poils de l’entrejambe. Le concept est de ne laisser qu’un petit triangle sur le devant du pubis, mais surtout - et c’est là que se porte toute l’inquiétude de unes et des autres- d’épiler aussi les lèvres.

Evidemment, il vaut mieux le faire faire par une esthéticienne, à la cire, plutôt que de tenter quoi que ce soit soi même, surtout au rasoir, je ne vous fait pas de dessin sur les risques encourus (et j'ai mal rien que d'y penser). Rassurez-vous, les esthéticiennes sont formées pour ça et bien que vous soyez à poils ( !), elles n’ont pas l’air d’y prêter attention.
Mais alors, comment k’ca se passe en vrai ? C’ets là que le sketche commence…épilation brésilienne cire

Vous arrivez, moyen sure de vous, dans un institut recommandé par une copine (« Mais vas-y, tu vas voir, c’est gé-ni-al ! Et Martine, elle fait pas du tout mal » mouai.). Vous avez donc pris soin de demander expressément Martine qui vous indique une cabine et vous dit qu’il y a un string jetable mais qu’il vaut mieux « tout enlever ». Un sentiment de malaise vous envahit tandis que vous vous demandez où poser votre culotte. (Près du lavabo ? Dans votre sac à main ?). Sentiment qui à priori ne vous quittera pas vraiment, ni quand Martine approchera une lampe (et son visage) de la zone boisée pour regarder l’étendue des dégâts, ni quand elle vous demandera « On fait quoi ? », ni quand elle trempera sa spatule dans la cire rose qui fait de bulles façon malabar, et encore moins quand elle vous dira « écartez un peu plus », alors qu'honnêtement vous êtes déjà au max de ce que vous pensiez concevable.

 
Rassurez-vous, c’est un mauvais moment à passer qui se situe plus dans cette approche frontale que côté douleur. En effet, étonnamment (je ne sais toujours pas comment il est possible que ce soit si peu douloureux compte tenu de la dite zone) mais c’est tout à fait supportable. Elles ont vraiment une technique de fou pour arriver à déposer la cire sur la lèvre, jusqu’au bord, sans en mettre partout.
épilation sex and the cityNotez toutefois que cette précision implique quand même l’épouvantable impression qu’on va vous arracher le clitoris avec les poils à chaque fois qu’elle tirera d’un coup sec sur la bande de cire. Car (et ce n’est pas le résultat d’une angoisse), la cire chaude est bien là, pas loin, et dessus, même, la plupart du temps. Sauf qu’elle tire sans arracher. Du tout. Sans doute du à l’humidité qui empêche qu’elle accroche le fameux bouton de rose pour de vrai. Bref.

 

Pendant tout ce temps où vous êtes crispée et Martine toute affairée, bien sûr, une discussion se déroule, qui franchement, n’est pas réellement naturelle dans ces conditions (« Et les vacances alors ? Vous en avez de prévu pour bientôt?(CRRRAAAC ! une bande arrachée) Moi je reviens de Toulouse et… »-Bon dieu, Martine, je t’en prie, concentre-toi !).

C’est alors qu’une phrase déroutante prononcée avec un naturel désarmant vient couper votre tentative de conversation : « On fait les fesses ? »

Poul qui s’accélère, désorientation temporaire, réflexion improvisée, vous bégayez un oui chevrotant…

« Bon ben on se retourne alors » Là, chacune sa méthode et j’avoue ne pas avoir testé tous les instituts de Paris pour cet article (Et ben oui, tant qu’à faire je me réserve pour une seule esthéticienne, quitte à montrer mon cul je préfère que ce soit toujours à la même personne, voyez...)

On ne se retrouve  priori pas à quatre pattes (j'entends les OUFS de soulagement) mais plutôt sur le ventre et là encore, n’ayant pas d’yeux dans le dos, je peux juste vous dire que leur technique est rodée. Pas de position acrobatique, Martine se débrouille, au pire elle vous demandera de "tenir une fesse".

 

Chères toutes qui hésitez encore, voici l'exemple du ravissement qui, moi m'a décidée à sauter le pas, auquel j’ai assisté après une « première fois ».

Une copine avec qui je travaillais avais voulu le faire sur sa pause dèj. Je n’y connaissais rien et elle était toute excitée depuis le matin à l’idée de « le faire »: elle voulait faire la surprise à son chéri. Elle est partie, pleine de doutes, mais à son retour... Rose, entre jubilation et étonnement, la voilà qui arrive, heureuse, avec « l’impression d’avoir perdu 5 kg », de se sentir « légère, propre ».
J’étais contente pour elle mais ce ne fut que bien après que j’ai moi-même franchit le pas. Et là j’ai compris : on se redécouvre! On sens une douceur incroyable, on se sent nette et juste bien. C'est à peine si on peut s'arréter d'y passer la main pour vérifier. On sait déjà que ce n’était pas un one shot. Ravie de ce passage à l’acte qui, il faut l’avouer, eut son petit succès du côté câlin (la fameuse douceur émerveillant le garçon), j’ai moi-même transmis le flambeau en offrant le rendez-vous dans mon institut à une copine qui hésitait. Elle aussi fut transformée et jura, qu’à laisser pousser la moustache sur ses lèvres, on ne l’y reprendrait pas !

Alors comme toute lectrice est un peu une copine en puissance, pour votre premier maillot brésilien en douceur avec quelqu'un de confiance, demandez Emilie du Centre Esthétique du Parc Monceau 1, rue Logelbach 75017 M° Monceau (01 77 37 16 19). De rien. Votre vie va changer. ;-)

Partager cet article

Commenter cet article

Anne Claire 24/02/2010


Dis, tu partages ton esthéticienne ? Parce que moi, montrer mon cucul à qqun qui ne m'est pas conseillé, ça me fait peur ! (a 27 ans je n'ai tjs pas trouvé le courage de pousser la porte d'un
institut, tout est fait maison ...)


Loreleï 09/10/2010


Bonjour!

Je viens de lire ton article et vraiment j'ai adoré! (comme la plus part que j'ai lu jusqu'ici d'ailleur!) Je n'ai jamais tenté ce type d'épilation déja parce que je ne savais pas ce que c'était et
aussi, un à cause de la trouille! Je pense que je vais me lancer sous peu et suivre tes conseils!

En tout cas merci beaucoup pour tes articles, j'ai découvert ton blog il y a quelques jours et je suis en train de dévorer tout tes posts! J'adore ton humour et le fait que tu test et nous donne un
compte rendu derriére, vraiment top!
Bonne continuation et encore merci pour ces moments agréables!


Loreleï 26/10/2010


oui, je vais prendre rendez vous cette semaine normalement, et puis en effet, j'ai un chéri depuis quelques jours ^^ ça donne une raison en plus d'être nette de ce coté la! lol
bonne continuation en tout cas!


Loreleï 31/10/2010


Ayé!! I did it! lol j'ai aussi testé l'épilation Brésilienne et franchement, je regrette pas. c'est nickel! Je suis totalement convaincue par l'expérience :)
A bientot!


Loreleï 02/11/2010


lol c'est clair!! ;-)