Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cannes 2012 part I°: Cointreau, red carpet, Kidman et moi (attention, rêve inside)

11 Juin 2012 , Rédigé par La journaliste Publié dans #COULISSES de mon job


festival-de-cannes-2012-avis.jpg

 

Comme vous pouvez le constater, ca n’a-rrête pas en ce moment ! Du coup, moi qui voulais un retour aux sources du blog (ce que je vois, que j’aime et que je vis grâce à mon métier), je suis servie ! J’ai tellement de trucs à partager que je suis obligée de faire un petit rewind. C’est vrai, la ferveur de Cannes semble s’être évanouie aussi vite que l’engouement monte chaque année. Mais pour moi, c’est encore frais. OUI, cette année je suis allée à Cannes ! C’était ma première fois et c’était en express, mais bon sang je suis déjà addict !

Moi qui n’avais jamais particulièrement rêvé d’y aller, voilà que mes chouchous chez Cointreau m’invitent au pied levé. Comprenez : j’étais en Corrèze en bootcamp (un stage de sport, faudra aussi que je vous en parle) quand j’ai reçu LE mail, à minuit le dimanche soir. La proposition était alléchante mais il s’agissait de transformer une escapade de 3 jours en semaine totalement OFF puisque je rentrais le mercredi soir du bootcamp pour repartir jeudi midi à cannes, et rentrer vendredi aprem. L’occasion était la présence d’Alexis Mabille aux côtés de Cointreau pour le lancement de sa bouteille en édition éphémère. J’ai hésité 10 minutes, et puis hop, j’ai annulé tous mes rdv !

 

Le fameux jeudi, me voilà arrivée à l’aéroport de Nice… sans ma valise, restée à Paris ! Ca commençait bien ! J’ai donné un choix de négociation restreint à Air France : «  Alors je vous explique, soit on se fait un shopping ensemble sur la croisette avec votre CB, soit je monte les marches en string avec une pancarte « Ceci est la faute d’Air France ». Ma valise est arrivée dans l’aprem’ et m’a rejoint en taxi. OUF !

nikki-beach-cannes-croisette-copie-3.jpg

 

Entre temps, après qu’un chauffeur m’eut amenée à Cannes, me voilà donc -en jean- au Majestic. Le temps de rejoindre le groupe de journalistes/blogueuses internationales (j’étais la seule frenchie), direction la plage du Nikki Beach pour déjeuner avec Alexis. Assise à côté de lui, après un cocktail (le Cointeaupolitain, mon préféré), entre sushis et poissons frais grillés que des beaux gosses en blanc viennent te présenter, j’ai eu le temps de discuter avec lui, de constater qu’il est tout à fait sympa et délicieusement fun… J’ai appris tout un tas de choses que je ne peux évidemment pas vous répéter… Totalement Cointroversial...

Suite-Swarovski--Martinez-cannes-2012-copie-1.jpg

 

Du coup, ensuite, tandis que les autres avaient interview avec lui, j’ai filé au Martinez faire coucou aux marque que je connais. En effet, certaines marques de luxe prennent des suites pour accueillir stars et journalistes, prêter/donner des produits aux premières et présenter leurs nouveautés aux secondes. J’ai commencé par Swarovski qui avait aménagé un espace très lumineux pour présenter d’une part ses éditions « coutures », uniques et vintage, d’autre part ses pochettes strassées, et pour finir la nouvelle collection Star Shadow façon « écailles », sortie spécialement pour le Festival. En effet, chaque année la marque édite un coffret de cadeaux collectors à offrir aux comédiennes qui montent les marches. J’en ai pris plein les yeux. L’attachée de presse m’a d’ailleurs offert un très joli miroir à glisser dans ma pochette du soir… #gâtée !!

Ensuite je suis allée dire bonjour chez Franck Provost, une institution capillaire à Cannes. Et là, miracle du hasard, je suis tombée pile au bon moment, entre deux sessions de coiffure de stars. Du coup, l’attachée de presse m’a proposé que l’on me coiffe… pensez…j’ai dit oui et j’ai confié ma crinière aux habiles mains de Cyril. Franck Provost himself est alors apparu … (pour la suite : voir le post beauté sur la Gazette).

suite-franck-provost-martinez-cannes-2012.jpgUn chignon plus tard, il me restait un petit quart d’heure et j’ai du trancher et choisir: je suis allée voir la suite Jimmy Choo. Et là, déception. Malheur du hasard, je suis tombée pile au mauvais moment…l’attachée de presse était occupée au téléphone, n’a pas montré le bout de son nez et je suis restée près d’un quart d’heure à l’attendre face à un assistant désemparé et désolé : en effet, je n’ai même pas eu le droit de prendre des photos de la suite tant qu’elle n’était pas là. Du coup, point de photos alors que le display était très joli, comprenez souliers brillants sur fond de vue plongeante sur la croisette et la mer. (ICI qq photos http://www.beoriginale.com/blog/fashion-parties-at-cannes/event/)

Qu’à cela ne tienne, il était déjà l’heure de rentrer me préparer pour monter les marches avec Nicole Kidman pour la projection de Paperboy, en compétition.

L’équipe Cointreau était là et nous avons monté les marches tous ensemble.

Et là… et ben monter les marches, c’est pas du tout comme on croit. C’est une bataille !!

On pense naïvement que l’on va poser, faire sa star et avoir le temps de rentrer le ventre… Que nenni ! Pour qui n’a jamais monté les marches, sachez que des gens (très méchants, donc) sont placés tous les 2 mètres le long du tapis rouge, avec pour seule mission de vous faire avancer, quitte à vous pousser physiquement ou à ne pas vous lâcher tant que vous n'avez pas bougé (voir la vidéo ci dessous).

En effet, j’ai quand même réussi à vous faire une petite vidéo, pas extraordinaire, mais c’est la mienne !!

Ceci dit, on a donc à priori toutes les peines du monde à immortaliser l’instant …

Mais ça, c’était avant. Avant mon plan diabolique !

On m’avait prévenue : « Tu verras, le tapis rouge c’est un peu humiliant quand on est un nobody car quand on arrive, les photographes te regardent et quand ils ont compris que tu ne les intéresses pas (« C’est qui la petite blonde là? Personne laisse tomber »), ils baissent leurs appareils… »

photographes-montee-des-marches-cannes-2012-copie-1.jpg

 

BREF, je me suis dit que puisqu’ils n’auraient rien à faire à ce moment là, j’allais poser avec eux. Gnac gnac gnac : et bien malgré les jolis-jeunes-gens-bien-habillés-qui-te-poussent-pour-te-faire-avancer, j’ai eu mon cliché ! Ils étaient (presque) tous amusés de cette audace, et un photographe s’est même pris au jeu et m’a pris la main pour que je fasse ma star !! (merci à lui). Là-dessus j’ai quand même eu droit à un « On travaille, mademoiselle » (= c’est bon, dégagez-moi cette minette) et moi de répondre « Mais moi aussi ! » (Ouai, bon.. ok c’est la meilleure partie du boulot, mais quand même, c’est bien le travail qui m’a emmenée là !!). Et là, comme au ralenti dans un film, en me retournant, je vois au milieu des nœuds pap’ un photographe que je connais. Je me dirige nonchalamment vers lui pour l’embrasser… et ainsi montrer à l’autre aigri que « Je suis du milieu ». Non mais !!! Du coup, celui que je connais m’a shootée vite fait, et en plus, la Cointreau team avait si bien fait les choses qu’il y avait aussi la photographe officielle du voyage pour nous prendre, une par une. TROP BIEN ! J’ai donc rapporté de chouettes clichés que voilà!

montee-des-marches-cannes-2012-robes-copie-1.jpgEnsuite, (tout cela aura duré moins de 3 minutes), nous sommes entrés dans la salle (comme une grande salle de ciné) et là, choc ! Sur l’écran géant on pouvait voir les images en direct du red carpet = prise de conscience ! => Autant toute la salle avait pu assister à mes cabrioles photographiques sur le tapis rouge!!! Heureusement que je n’ai pas eu besoin du plan B (= si on m’avait empêchée de prendre mes photos de poseuse, j’aurais laissé entrevoir un sein, une technique particulièrement efficace sur le red carpet si l’on en croit Sophie Marceau pour que soudain toute l’attention se porte sur vous! Et j’avais le décolleté pour !!).

Alors Nicole et la team du film Paperboy soit Zac Effron, Mathew McConaughey, John Cusack et la chanteuse Macy Gray qui y a un rôle clé, ainsi que le réalisateur Lee Daniels sont arrivés. Nous avons pu les voir sur le tapis (sur l’écran, donc ;-) ) puis en vrai dans la salle !!! Comme nous étions au balcon, nous étions juste au dessus d’eux et j’ai pu prendre quelques photos même si mon mini appareil a lutté pour la mise au point !

zac-effron-projection-paperboy-nicole-kidman-cannes-2012.jpgLe film était tout à fait étrange et glauque mais nous avons pu y voir outre Nicole en cagole se faire prendre dans toutes les positions, un John Cusack ultra flippant et le torse de Zac effron, ce qui malheureusement n’a pas contrebalancé la noirceur du film. Ni bon ni mauvais, je dirais que nous sommes ressortis un peu sonnés d’avoir passé autant de temps dans les marécages et devant le visage sordide d’une Floride moite où les familles incestuelles ne sont jamais loin des tueurs en série… J’dis ça, j’dis rien.

projection-papaerboy-Cannes-2012-Nicole-Kidman.jpgNous sommes rentrés au Majestic prendre d’abord une coupe ou un cocktail dans le coin VIP réservé à Cointreau #laclasse, avant de dîner au restaurant chic du palace. J’ai beaucoup aimé le concept du dîner : une grande table champêtre, avec bouteilles d’huile d’olive géante, petits pains en sachet de papier qu’on aurait dit sortis d’une boulangerie de campagne, et surtout, au lieu d’un classique « entrée-plat-dessert », une succession d’assiettes dans lesquelles on venait piocher. C’était TOP et très très bon. Rassurez-vous, il y a eu des desserts, servis aussi dans des plats communs où l’on se servait, en famille quoi ! Je ne me suis pas remise de la mousse de chocolat blanc/fruits rouges frais.

Il a tout de même fallu décoller pour nous rendre au Baron, spot éphémère en terrasse conçu pour Cannes et investi par Cointreau qui y a un carré VIP et un mur entier dédié à sa célèbre bouteille carrée (que l’on devrait en fait appeler flacon vu comme elle est jolie !)

Je pense que c’est ici que je vais vous laisser pour mieux reprendre le récit demain. Au programme : une soirée chantante au baron, un cour de cocktail au palais des festivals et un déjeuner au restaurant des palmes avec séance photo, pas loin de Bérénice Béjo…

Lire la suite: la part II°!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

eg 16/06/2012 08:35

Bonjour! .
Je viens vers vous aujourd'hui pour vous demander si vous pourriez nous aider à communiquer sur notre appel à soutien pour le film documentaire "le printemps de Hanamiyama" Je vous laisse lire sur
mon blog l'article que je lui ai dédié, et je vous remercie pour l'éventuel intérêt que vous pourriez lui trouver.

Très bon week end à vous!!

Camille 12/06/2012 19:01

Quelle chance! Merveilleux, on a l'impression d'y être!

Blog Beauté Homme 12/06/2012 16:04

Comment tu te la pète sur le red carpet !!!!