Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apologie de Facebook, l’incontournable réseau social…

14 Décembre 2009 , Rédigé par La journaliste Publié dans #HUMEUR

Comment dire ? Ca va faire bientôt 1 an que je pense à ce post. Facebook. Le marqueur d’un tournant social, culturel, l’emblème des nouvelles préoccupations concernant la vie privée, la protection des données sur le web, l’incarnation (si je puis dire) du mot « réseau ».

Enfin, Facebook, une des très grandes réussites du web business de ces dernières années, et un sujet qui divise, parfois.

logo.jpgParfois ? Ben oui, dans le tas, quand la discussion part, il y a toujours un petit malin pour déclarer haut et fort « Moi Facebook, je suis contre. Je n’y suis pas et je n’y serais jamais/j’ai désactivé mon profil/j’ai bloqué tout le monde ». Je dis « un petit malin » parce que ces gens-là savent bien qu’ils sont peu nombreux et toute l’attention qu’on va leur porter suite à cet aveu/revendication.

Mais pourquoi sont-ils contre, au fait ?

Dans le désordre, car ils craignent que leurs infos soient utilisées à leur insu à des fins marketing ou pire, ne soient divulguées. Moi, le côté marketing, je trouve ça fascinant. Terrifiant aussi, un peu certes, mais incroyablement passionnant du point de vue strétégie de communication. Qu’on colle sur ma page des liens sponsorisés pour des ventes privées ou des marques de chaussures parce que le moteur aura détecté certains mots clés dans mes statuts, je trouve ça bluffant. Bon, si ça détecte aussi des mots clés dans les mails, ça peut devenir gênant. Imaginons que vous viviez une aventure torride que vous racontez à votre copine par mail et paf ! De la pub Manix sur votre wall !!! hahaha !

Manque plus que la détection d’image qui repèrerait une photo avec mes nouvelles Jimmy Choo et qui, de ce fait, afficherait sur ma page des pubs pour des créateurs… mais on rêve là, on n’y est pas… (enfin, le reste on y aurait pas cru il y a dix ans…)

 

Mais revenons sur les raisons des détracteurs. Ils disent aussi souvent être génés par l’espion-attitude que permet le site….Car oui, bien sûr on est tenté de pister nos futurs, nos exs, voir l’ex de notre actuel ou l’actuelle de notre ex, enfin bref, de fouiller de lien en lien, de « comments » en « updates » dans les pages des amis de nos amis, et tout ça dans la plus pure discrétion…

Moi je réponds qu’il n’y a qu’a bien calibrer son compte pour s’éviter ce genre de souci car en réalité, même si le problème de « fuites d’infos » existe (on fini toujours par laisser passer un truc, comme Mark Zuckerberg lui-même? le fondateur de FB), Facebook est quand même remarquablement bien foutu. On peut bien sûr blacklister des gens mais aussi paramétrer les albums photos pour qu’ils ne soient visibles que par certains friends et aussi faire des groupes de gens, ce qui permet de donner différents droits à nos différents cercles (personne n’a envie que son boss puisse tomber sur la photo de nous, bourrée, habillée en fée, lors de la soirée qui avait lieu, comme par hasard la veille de cette incroyable et fulgurante gastro qui nous a clouée au lit il y a 15 jours …).

 

Finalement, le difficile à gérer serait plutôt cette addiction qui tombe sur la gueule des plus free lance d’entre FB.jpgnous (je me dénonce, là, en fait). Ben oui, imaginez, une pauvre petite pigiste qui bosse seule avec son chat… et ben grâce à FB, elle est en contact avec ses amis pigistes dans le même cas (connectés comme elle en permanence avec la fenêtre minimisée en bas de l’écran), elle a un peu l’impression d’avoir des collègues. On se sent moins seuls aussi et c’est aussi ça le réseau social. Le risque serait donc d’y passer beaucoup trop de temps. Car de profils en albums photos, les minutes passent… mais pas plus que sur les jeux vidéo. Inutile donc d’en rajouter (bien que le nom du groupe « Fuck you Facebook, I’m trying to work » me fasse toujours autant rire ! la personnification, sans doute)

D’ailleurs, cette connivence virtuelle m’a sauvée plusieurs fois : besoin d’une info, hop je post un statut « Qqun sait qui s’occuppe des rp de Blabla brand ? » et hop, une copine répond dans les 10 minutes ! (Diana, t’es encore ma championne à ce jeu là).

Mon dieu, mais quel formidable invention ! Je ne peux même pas imaginer que Facebook s’arrête un jour, et je suis sure que nombre d’entre vous non plus. Ce serait comme perdre son téléphone avec son répertoire…

FB permet de communiquer une info en un temps record, d’avoir des retours rapides, de retrouver des anciens potes et aussi de faire des connections puisque l’on peut voir les amis qu’on a en commun avec nos amis. On peut donc se rendre compte que 2 de nos connaissances se connaissent déjà. Inutile de dire que point de vue boulot ou recherche d’appart, le mot réseau prend tout son sens !

Avant on prenait son carnet d’adresse, maintenant on va sur FB. C’est tout.

 

Pour beaucoup de gens, FB a remplacé l’adresse mail perso. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est plus sympa d’écrire à quelqu’un que l’on visualise. Avec la « profile picture » (mon Facebook est en anglais), on pense à écrire un mot à unetelle à qui on n’aurait jamais pensé sinon. Plus fort ! FB fait aussi de la « mise en avant » d’amis : un lien rappelle parfois à notre bon souvenir cette copine qu’on avait un peu délaissée et que l’on n’aurait jamais recontactée si son visage n’était pas apparu sur notre page…

On peut aussi prendre des news de nos contacts avant de leur écrire, en passant sur leur wall, ce qui, à mon sens, améliore la qualité du message, ou découvrir quelqu’un via ce qu’il montre de lui dans son profile…

Car, en 2009, c’est aussi finalement tellement plus facile de donner son nom que son numéro.

Sérieusement, si un mec nous intéresse, on va plus naturellement lui demander son nom d’abord, l’air de rien, et  le « requester » avant de l’appeler, non ?

C’est un peu une nouvelle étape dans les relations amoureuses… Quand on accepte l’autre en ami, qu’on lui ouvre sa page, c’est se révéler beaucoup et virtuellement en même temps, surtout si le profil est fourni! Une fois le tour de la liste d’amis, des photos, des statuts et « comments » sur le wall, on a une vraie idée de qui on a en face de soi et de son entourage…

Une des autres choses vraiment chouette je trouve, ce sont les albums photos. Cette facilité à partager des souvenirs… à partager des voyages, des expériences…

C’est une fonctionnalité bien plus intéressante à mes yeux que les jeux (souvent débiles  et connement addictifs) et l’ensemble des applications qui n’ont souvent pour but que d’être transmises au plus grand nombre sans réel bénéfice, voir de vendre du service… Si si, on peux acheter un gâteau d’anniversaire qu’on poste sur le « wall » du « friend » le jour J. L’idéal est donc de repérer les trucs gratos et sympas, genre les innombrables et mignonnes petites actions type « hug » ou « kiss » ou « send sunshine to ». Positive attitude !

Enfin, à ceux qui disent « Je préfère les vrais gens, moi » ou « voir les gens en vrai », je répond que FB est un tel facilitateur, que l’on voit en fait certains amis plus souvent qu’avant! On organise un pot un clic en créant un « event » dont on envoie l’invitation à notre liste d’amis (ou à celle, d’ailleurs, d’une copine à qui on organise un anniversaire surprise ! Plus besoin d’échafauder des stratégies pour lui piquer son agenda dans son sac !)

Loin de remplacer les amitiés réelles, je pense que FB pousse au contraire au rapprochement ! Bien plus sympa et moins inquiétant que Second Life si vous voulez mon avis ! Et comme il n’y a pas de faux évènements, de faux magasins avec du vrai argent, moins de risque de rester enfermé chez soi devant son écran… Personne n’a arrêté de voir ses « vrais amis dans la vraie vie » depuis FB que je sache….

Bon, je vous laisse, faut que je mette en ligne les photos de mon expo et que je tague tous ceux qui ont eu la gentillesse de venir…en vrai !
Ah et bien sûr, que je post le lien vers cet article sur mon wall et sur celui du groupe "Blog lajournaliste"...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ludo (mister tea) 15/12/2009 14:53


tellement d'accord avec toi ! et 1000X désolé de n'avoir pu me libérer jeudi soir... (GROS imprévu ;o(


La journaliste 19/12/2009 10:44


Pô grave, tu as raté le champagne! Sinon, les clichés sont encore accrochés surplace jusqu'au 24 décembre, une bonne idée de cadeau pour Noël....non? bises Mister Tea!


Big fan 15/12/2009 11:48


Oui, tout à fait d'accord! Il faut arrêter de flipper et prendre les outils "joyeux" comme il se doit. Sus aux rabats joie! Ils n'ont qu'a paramétrer leur compte...