Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec Nivea à Ibiza et Sunny Men pour vous sur les plages

23 Juillet 2009 , Rédigé par La journaliste Publié dans #Aventures - tests et découvertes

Dans l’optique qui est la mienne de recentrer ce blog sur son axe principal (la trépidante vie d’une journaliste beauté parisienne), je ne pouvais pas ne pas vous raconter le voyage de presse le plus cool qu’il m’a été donné de faire récemment. Nivea m’a emmenée 2 jours à Ibiza. 2 jours absolument géniaux où l’organisation fut sans faille, le programme canon et la fête au rdv ! Et pis du coup, comme j’aimerais pouvoir vous faire profiter un peu, je vais aussi vous parler des Sunny Men que Nivea met à votre disposition sur les plages françaises cet été pour vous tartiner de crème solaire !

 

Du 15 juillet au 15 août 2009, ces jeunes hommes sexy et sympathiques vont parcourir les plages de France, de l’Atlantique et de la Méditerranée, pour protéger du soleil la peau des vacancières pendant leur journée de plage.

Plus besoin de se torturer pour tenter d’étaler uniformément sa crème afin d’éviter les pathétiques motifs cramés ou de se contorsionner pour ne serait-ce qu’atteindre un morceau de dos ! 

Il vous suffira de leur faire signe et ils se feront un plaisir d’étaler de la protection solaire sur votre petite peau. Bon évidemment, cela vous enlève une excuse pour rentrer en contact avec le beau brun là-bas, oui, celui avec le maillot (et les yeux) turquoises. Mais en même temps, le « Tu pourrais m’étaler de la crème ? » en papillonnant des yeux et après avoir fait 50 mètres (et dépassé d’autres personnes qui auraient pu faire l’affaire) a peut être le même effet légèrement craignos que leur « Heu, tu as l’heure ?/ Du feu ?/ L’air de t’ennuyer, tu veux de la compagnie ? » Donc pas si mal, ça vous forcera à trouver autre chose !!! Et vous évitera le ridicule moment de flottement où, parce que vous vous êtes connement endormie entre ombre et soleil (trop de Mojitos la veille au Macumba), vous vous présentez au garçon, écarlate, voir rayée rouge et blanc pour peu que vous ayez passé la sieste sous un palmier…

Retrouvez les lieux de la tournée sur www.niveasun.fr

 

Concernant Ibiza, je vais vous la jouer directe. Au départ, la seule chose que l’on sait c’est que l’on va assister à la célèbre soirée F*** me I’m Famous avec Cathy et David Guetta dans le non moins célèbre club le Pacha

Nous sommes donc partis un matin de l’aéroport du Bourget : en avion privé, c’est quand même plus sympaaaaa, non ?

Arrivés à Ibiza, on nous dépose a l’Ibiza Granhotel  où l’attaché de presse nous remet une serviette, un chouette sac de plage Nivea/Manish Aurora le créateur qui explose, et de la crème solaire : rendez-vous dans 30 minutes dans le hall pour partir à la plage de Formentera!

Je dépose mes affaires dans la (waaaaaoooooo !) chambre avec open salle de bain, terrasse donnant sur la piscine de l’hôtel et baignoire creusée dans le sol… Hop ! un maillot…   
         

Cap sur Formentera ! Nous montons dans des speed boats pour 20 minutes de traversée paradisiaque et pleine de sensations, c’est que ça va vite ces engins là…je n’ai déjà plus la tête à Paris…

Arrivée enchanteresse dans un décor de carte postale : la mer est turquoise, turquoise, mais comment dire ? Turquoise en fait, translucide, sable blanc, c’est le rêve.

Une pælla au homard nous attends dans LE restaurant de plage où viennent déjeuner les stars chez Juan y Andrea…  

    

Ensuite, baignade, bronzage (bien protégé par Nivea, bien sûr !) et après avoir pleuré pour rester ½ heure de plus, on repart vers Ibiza où un programme chargé nous attend.

 

A 19h30, conférence de presse : on va nous révéler les nouveautés. Et même là, rien n’est fait à moitié. La nouvelle tombe : Nivea se lance dans les produits coiffants (gel, mousses etc…) testés et présentés par les danseuses du Pacha qui défilent en habit de lumière dans la salle de conférence, suivies par les gogos qui les suivent torse nu façon toys boys portant les produits sur des plateaux ! La mise en scène est à son max ! On découvre aussi la collection maquillage de la rentrée, la customisation des boîtes Nivea Soft par Manish Aurora (d’où le sac du début) mais surtout la pro du ciseau et de la colo l’anglaise et pétulante Sally Brooks qui est là pour nous parler des tendances coiffures de la rentrée. 

   

Ensuite, on passe à côté où nous attend une team de coiffeurs et de maquilleurs pour nous faire belles avant la soirée.

Je me fais coiffer par l’assistante de Sally qui hésite longtemps, cherche, regarde et opte pour un chignon volume qui mix un style classique et rock. Je passe devant mes collègues au maquillage et d’un coup d’œil je sais qu’aucun maquilleur espagnol ne posera ses pinceaux sur moi vu les looks de drag queens réalisés sous mes yeux. Couleurs mal choisies, aplats criards allongés jusque sous l’arcade (!) et réalisation lourde : on en peut pas avoir 20/20 partout. Les filles « victimes » repasseront dans leur chambre alléger le tout, moi je passe mon tour !

 

Départ pour le dîner au rythme espagnol : il est déjà 9h30 quand on arrive à l’Elephant, ZE resto jet set branché blabla… récemment acquis par Eric Omores du Nikki Beach et Idriss du Folie's Pigalle à Paris avec Bruno From Ibiza, l'ancien résident du Café del Mar et du Blue Marlin, comme dj résident et directeur musical. On dîne sur le toit-terrasse en plein air, sous les étoiles et sous un petit vent divinement doux et chaud…

A 1h, l’énergie retombe. On est un peu cassés, du vin à coulé sous les ponts et Cathy Guetta qui devait nous rejoindre se fait attendre. Moi, je fais un petit somme… (Regards outrés de certaines qui n’ont pas conscience de la soirée qui les attends). Notre attaché de presse chéri (et toujours légèrement survolté) me confie qu’il vient d’apprendre que David arrive tout juste de LA (comprendre [aïlaï]) avec Kelly Rowland…qui devrait chanter au Pacha ce soir !

 

Cathy finit par arriver et une demi heure plus tard toute la petite bande se retrouve devant la mythique boîte. Entrée VIP, Cathy nous remet herself des petits sacs avec des goodies estampillés F*** me I’m Famous : masque pour dormir, tatouage, petite culotte et éventail !

Pour rejoindre le carré VIP de ce qui nous semble une immense boîte (en fait la plus petite d’Ibiza), on passe par les coulisses, c’est-à-dire... les cuisines. Mes Jimmy Choo et moi nous accrochons et après de longs couloirs et de multiples escaliers nous atteignons le carré VIP où du Champagne ne cessera plus de couler.    
   

Il fait bien sûr 800 degrés ce qui nous permet d’apprécier encore plus la vision des « pauvres » en bas, qui se serrent sur le dance floor… Après 2 vagues de départ des journalistes les moins clubbeuses, et l’arrivée de David aux platines, l’ambiance est au top. Des robots lumineux parcoururent la salle, les danseuses se trémoussent…Le DG et le Dir marketing de Nivea s’en donnent à cœur joie (j’ai promis de ne pas montrer toutes les photos, sorry). Nous tentons une expédition vers la terrasse où des filles se baignent dans des verres géants de Martini, dont nous mettrons bien 30 minutes à revenir ! C’est un vrai labyrinthe !

De retour à l’hôtel au petit matin, chacune trouvera dans sa chambre un tshirt du pacha ainsi que des échantillons des nouveaux produits Nivea Styling dont le shampoing Volume qui, comme le reste de la gamme à un parfum qui rend fou. (Je me surprends à me sentir les cheveux moi-même tellement le parfum est à tomber, car depuis, j’ai eu le temps de les essayer et de constater que le concept des polymères enrobants qui finissent par se repousser entre eux comme des aimants inversés, séparant les cheveux les uns des autres et créant un max de volume à l’air de marcher !!!).

 

Le lendemain, c’est avec leurs lunettes de soleil que les journalistes arrivent péniblement jusqu’au buffet du petit dèj vers 10h58…(il ferme à 11h….)

Réconfort d’un petit dèj de roi mais il faut déjà rendre la chambre…Ceci fait, nous nous retrouvons toutes autour de lapiscine, avec open bar et open restaurant -pour celles qui n’ont pas eu de petit dej ?- en attendant le départ pour une visite de la vielle ville d’Ibiza.

Encore une fois, tout est calibré, on se promène, on se fait expliquer l’histoire de la ville par une chouette guide, petite séance shopping et retour. Le temps de manger un sandwich club de la mort qui tue, c’est le moment de rentrer à Paris. Le personnel de l’hôtel doit arracher les journalistes qui s’accrochent à leurs transats en hurlant « Noooo, je reeeeeste ! Vous ne pouvez paaaas me forceeeeeer !! », certaines se cachent pour qu’on les oublie et parte sans elles mais l’attaché de presse nous compte sans arrêt et comme en colo, on doit se rendre à l’évidence : les vacances sont finies… 

   

Surprise de dernière minute : notre vol privé accueille David et Cathy Guetta qui rentrent avec nous à Paris….cerise sur la surprise : Cathy invite celles qui le veulent à assister à sa soirée Unighted au stade de France le lendemain soir…Et ca aussi c’était canon ! L’impression de prolonger un peu ce moment de rêve, des moments que l’on qualifie désormais de Nivé-esques !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Renambatz 14/03/2010 13:13


j'adore ton blog. Je suis étudiant en communication... Je vois que tu es tréééés prise mais si tu as trente secondes pourrais tu m'envoyer des contacts d'attachées de presse sympa en mal de
stagiaire ou l'adresse d'une agence de communication parisienne novatrice qui ne croule pas encore sous les demandes de stages... merci!
Si tu n'as pas le temps tant pis pour moi en tous cas tu as un nouveau lecteur fidèle.


La journaliste 14/03/2010 23:56


merci de m'écrire sur l'adresse du blog (voir page d'accueil), que je te réponde en privé.
merci pour le compliment!


Axelle 05/08/2009 23:29

Moi ca me fait plutôt rêver et je pense que ce blog est sympa pour ca: on l'envie un peu lajournaliste... mais au moins quelqu'un en profite et raconte. Et puis même si ce séjour de rêve a du coûter un bras à la marque, il n'a duré que 2 jours, pas des vacances, donc. Et comparé aux budgets pub, c'est rien, genre 4 pages dans Cosmo. Profites-en bien lajournaiste et continue de nous faire vivre un peu par procuration!!!! PS: j'ai bien aimé le séjour à la ferme, dans un autre genre!!!

anonyme 02/08/2009 17:30

en gros ton job c'est les vacances ts les jours!! Quand je pense à ceux qui galèrent des années pour s'offrir des vacances de ce type...c'est juste ecoeurant...Les journalistes sont vraiment achetées...impossible d'écrire un article un peu critique sur Nivea après avoir eu ce type de voyage offert par la marque...

La journaliste 05/08/2009 12:52


Malheuresement non, c'est pas les vacances tous les jours car je ne suis pas journaliste tourisme ni testeuse pour les guides de voyages, ca ce sont les vrais bons plans! C'est justement parce
que (à mon niveau) cela reste exceptionnel que j'en parle. Par ailleurs, je peux comprendre l'agacement, moi-même je n'ai pas les moyens de m'offrir ce genre de voyages! En tant que pigiste, sans
congés payés, ni RTT, ni arrêt maladie, ni ticket restaurants, dans une situation hyper précaire de fonctionnement à la commande, je n'ai pas à rougir de ma joie à avoir quelques compensations de
ce type...
En revanche, je n'irai pas jusqu'à l'écoeurement car ce n'est pas grand chose comparé à d'autres avantages, pas en nature ceux là, ou a d'autres manipulations qui ont sans doute lieu dans les
milieux économique ou politique où, à mon sens, les enjeux sont plus importants que ceux des cosmétiques! Enfin, les journalistes ne sont pas achetés, ce genre d'évènement n'a rien à envier à
certains séminaires organisés au soleil par les grands groupes pour leurs équipes commerciales et marketing. Et pour ce qui est de critiquer la marque, c'est le jeu: les marques savent bien que les
journalistes ont leur éthique et qu'un produit nul ne sera pas défendu, quoi qu'ils fassent.