Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Super nouveauté beauté Séphora : ligne de maquillage de Fred Farrugia

22 Juin 2009 , Rédigé par La journaliste Publié dans #BEAUTE

Comme chaque trimestre, Séphora présentait ses nouveautés et celles des marques exclusives vendues uniquement, comme leur nom l’indique, dans les magasins du groupe.

Nouveau coffret chez Bare Minerals, nouvelles eaux de toilettes chez Benefit, Yes to Tomatoes qui arrive pour compléter l’offre de Yes to Carrots (le carton des ventes de ces 6 derniers mois), un slendertone pour le visage et une crème sculptante StriVectin pour re dynamiser l’ovale du visage, bref, plein de chouettes trucs mais pas de révolution.


Mon œil s’agrandit devant les nouveaux anticernes de Make Up for Ever qui, dotés d’un applicateur façon canule, permettent non seulement une application plus propres qu’avec un pinceau intégré et de drainer le dessous de l’œil par un lissage-massant, mais se déclinent aussi en 14 teintes ( !) permettant de choisir le sienne presque sur mesure au lieu de devoir se contenter d’une nuance approchante avec les 3 teintes classiquement proposées par les marques non professionnelles.
 Mes moustaches frémissent en découvrant les ombres à paupières Corlorful Séphora, totalement revisitées façon pro, avec nouvelle texture enrichie en thé vert, pigments haute densité et 54 couleurs en tout.
Ma bouche s'entr'ouvre devant le Ink for Eyes d’Urban Decay, un liner crème au Nilon 12 pour une tenue sans faille et des couleurs franches comme la marque sait si bien le faire.


Mais mon cœur fait réellement « BOUM ! » quand  je découvre le clou de la présentation, un truc dont mon flair me dit tout de suite que ca va être génial, bien fait, beau et tout…Et je ne me trompe pas ! Planté au milieu de plusieurs spots géants façon cinéma, Fred Farrugia présente sa ligne de maquillage.

L’ancien directeur artistique de la maison Lancôme (papa des Juicy Tubes entre autre), repéré et propulsé par Jean Paul Gautier dans les backstages des défilés, à imaginé un putain de concept trop génial. Et bien oui, carrément. Désolée. Car vu la sous-créativité que certains proposent en guise de nouveauté, quand un concept déchire, il faut le dire !

 

D’abord, est complète : teint, yeux, lèvres, joues.

Ensuite, le design est résolument hip et moderne ! Dessiné par Ora Ito, il est digne d’être proposé chez Colette : les matières sont déposés sur de petites palettes blanches laquées qui s’emboîtent et se déploient façon couteau suisse. La dernière renferme un miroir et l’une d’elle permet de cacher pinceaux et éponges.


Côté textures et couleurs, c’est le bonheur, le joie, l’allégresse : ça brille, ça tape à l’œil, ça glisse et ça fond. On les applique au doigt facilement, d’ailleurs, on dirait que leur forme est faites pour cela.

Enfin, on module, rajoute et enlève au gré de ses besoins et envie pour avoir à l’arrivée non seulement sa palette complète sur-mesure mais surtout transportable et adaptable aux différents moments de nos vies (we en amoureux : je prend l’anti-cerne et le rouge rouge, réunion cet aprèm, je prends mon blush pour une retouche après le dèj etc…).

Côté prix, à 20€ le module, soit quand même un montant bien inférieur à la plupart des ombres à paupières duo et même mono des grandes marques, c’est vraiment très très honnête.


Bref, face à cette révélation, ce coup de cœur et d’éclat, je me poste devant le dit Fred et trépigne :
« Fred, tu me fais un makeup ? Diiiiiis ??? S’il te plaaaait ! »

Allez, montre moi ce que tu sais faire Fred !

Ni une ni deux, le make up artist me pose sur un tabouret sous la lumière des projecteurs, (et les regards des autres journalistes -jalouses ?-, s’empare des quelques couleurs et commence son travail d’artiste façon peintre, la  palette à la main. Il me fait un teint de pêche et une mine de petit abricot avec un orangé vitaminé posé bien haut sur les pommettes et me fais un regard acidulé avec l’improbable, surprenant et finalement subtil mélange d’un rose bonbon et d’un bleu turquoise glacé hyper irisé posé en hâlo sur les paupières.(couleurs ci contre)

Une touche de gloss fushia transparent plus tard et voilà. Il me regarde l’air satisfait et file répondre à une interview pour un magazine portugais.

En partant- je suis divine- je lui dis au revoir et, songeur, sisi, il me dit qu’il m’observais et trouvais que j’avais vraiment une peau superbe. Je lui réponds que si bien sûr il insiste, je veux bien être sa muse ou son égérie. Il semble réfléchir et me dit « OK. Chiche, tape moi dans la main on le fait. ». La journaliste portugaise est légèrement interloquée, le dictaphone à la main, mais prend conscience de son rôle déterminant quand il déclare en la regardant « C’est enregistré, non ? Alors OK »

On se tape dans la main et je lui colle une bise sous l’œil mi amusé mis méfiant de son « manager » qui se propose de m’aider à porter mon sac pour descendre 3 marches.

Décidément ! Mais qu’est-ce qu’ils ont tous ?

C’est peut être un side effect de « l’effet Farrugia »...

Dès septembre en exclusivité chez Séphora, patience !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Poopoopidoo 27/08/2009 19:23

C'est le dossier de presse, là, en photo? On dirait que oui, il est beau, comme le boîtier! J'ai bcp aimé cet article, on s'y croirait!! encore!

Francine42 30/07/2009 11:57

Hey, trop classe ta chronique ! Rien qu'à la lire, j'irais bien refaire un tour du côté de chez Sephora...oui, je sais, air connu...

D'ailleurs, tant que j'y pense, les vendeurs de Sephora tiennent un blog : http://blogrh.sephora.fr. Vas les lire, moi, ils me régalent...

Ciao

La journaliste 30/07/2009 13:50


merci pour la bonne adresse de lecture!


Pénélope 23/06/2009 13:50

Trop belle la ligne, merci pour l'info! Sur le web, ya pas encore grand chose sur ce sujet..