Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les « Samedis littéraires » de l’hôtel Lutetia Paris

19 Avril 2009 , Rédigé par La journaliste Publié dans #Evènements et bons plans

Depuis le 21 mars dernier, le célèbre hôtel Lutetia met à l’honneur, un samedi par mois, des livres et des auteurs sous forme d’une lecture d’une heure assurée par les comédiens de l’association « Les mots parleurs », suivie par une présentation de l’ouvrage par son auteur et parfois d’une séance de dédicace.

Pour sa première édition, le palace germanopratin (situé au coeur de Saint-Germain-des-Prés) accueillait en toute logique Pierre Assouline, auteur du roman « Lutetia », paru en 2005, qui prenait l'hôtel comme cadre et personnage principal. Celui-ci a présenté son nouvel ouvrage intitulé Les invités, aux éditions Gallimard

L’établissement 4 étoiles ne fait que poursuivre son étroit rapport avec la littérature puisque depuis son ouverture en 1910, plusieurs prix littéraires tels que le prix Sévigné, le prix Antonin Carême, ou encore le prix Médicis furent déjà remis dans ses salons. Par ailleurs, de nombreux auteurs comme Albert Cohen dans les années trente mais aussi Sartre et Michel Foucault après 1945, ont trouvé l’inspiration en fréquentant ses banquettes moelleuses…

Quant aux comédiens de l’association « Les Mots Parleurs », ils transmettent depuis 10 ans leur passion pour la littérature à travers leurs lectures à voix haute avec pour objectif de donner à entendre et à voir la pluralité des sens, de faire partager le plaisir du livre au travers de textes classiques ou modernes, français ou étrangers, de sensibiliser le public à la lecture ainsi qu'à l'écriture.

Le grand hôtel de la Rive Gauche est plus que jamais le rendez-vous incontournable des intellectuels et des passionnés de littérature !  

                      

                                 Hotel Le Lutetia, 45, boulevard Raspail 75006 Paris

Renseignements et Réservations : O1 49 54 46 76. Du 25 avril au 12 décembre 09

www.concorde-hotels.com/lutetia

 www.motsparleurs.org

 Participation: 9 euros par personne

                       
Prochaines dates et programme des « Samedis Littéraires » :

Samedi 25 avril 2009 : « L’Hirondelle avant l’orage » de Robert Littell, ancien grand journaliste à Newsweek qui s’est ensuite entièrement consacré à la littérature et a publié une quinzaine de romans, dont Ombres rouges (1992), Le Sphinx de Sibérie (1994) et Légendes (2005) ainsi qu’un livre d’entretien, Conversations avec Shimon Pérès (1997). Dans le roman présenté, il raconte le sourd conflit entre Staline et Mandelstam, qui osa prononcer un mot de révolte contre le régime de terreur en dénonçant le dictateur dans quelques poèmes, d’une vérité crue et d’une audace folle, qui allaient lui coûter sa liberté, son art et même la vie.

 

Samedi 16 mai 2009 : « Palafox » d’Eric Chevillard, auteur depuis 1987 de dizaines de romans dont 'Mourir m'enrhume', son premier, 'Un fantôme' en 1995, 'Les Absences du capitaine Cook' en 2001 et 'Oreille rouge' en 2006. L'écrivain est aussi actionnaire de l'hebdomadaire Le Tigre, dans lequel il investit beaucoup de son temps. Ecrivain prolixe, Eric Chevillard est un homme insatiable dont l'oeuvre et les mots sont une intarissable source de joie, de travail et d'humour.

Concernant Palafox : « Durant 180 pages de prodiges, bizarreries, ruses cruelles, sauvageries et désarmantes effusions, Palafox semble appartenir à toutes les races possibles du règne

animal. Une méditation puissante sur le mal, la bêtise et l'inhumanité tapis au coeur de l'homme. »

Samedi 20 juin 2009 : « Petit traité d’éducation lubrique » de Lydie Salvayre

Cette fille d’espagnols exilés tombe rapidement amoureuse de la langue de Molière et suit des études de lettres puis de médecine et devient psychiatre. Elle écrit en parallèle et son premier roman, 'La Déclaration', sort en 1989 suivi par 'La Compagnie des spectres' (1997) élu meilleur livre de l'année par le magazine Lire et qui reçut le prix Novembre.

Le Petit traité d’éducation lubrique, désopilant, propose aux hommes comme aux femmes de peaufiner leur éducation des plaisirs charnels : étreinte préliminaire, positions, coutumes amoureuses, culturelles et religieuses… Une joyeuse farandole de références (Schopenhauer,

Sainte Thérèse d’Avila, Oscar Wilde, Rousseau…), et de situations cocasses. Jubilatoire !

(Moi c’est à celui-ci que j’irais en priorité si j’étais vous ! J )

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Clara 26/04/2009 18:14

Merci pour le bon plan!!!