Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eau pétillante: Badoit rouge, mini bulles, maxi plaisir

26 Octobre 2008 , Rédigé par La journaliste Publié dans #J'AIME

La Badoit, vous voyez ? Bon. Et la Badoit rouge ?
Et ben voilà !
Alors, non la Badoit Rouge n’est pas un coup marketing éphémère (quoique, quand même, rouge…). Et non, la Badoit rouge n’est pas de la Badoit normale dans une bouteille rouge en édition limitée pour les fêtes. Pour finir, non, la Badoit Rouge n’est pas de la Badoit à la fraise !

Bref, chez Danone, ils sont un peu déçus que tout le monde n’ai pas compris tout de suite de quoi il s’agissait. En même temps, elle a des fans la Badoit Rouge : ceux qui ont compris…et goûté ! Parce que les autres, ils n’avaient pas trop prévu de le faire. Normal, ils ne savaient pas bien ce que c’était, et puis elle est un peu plus chère que sa grande sœur verte.
Alors quoi ? Elle a juste mûri, la Badoit ?

Explication : la Badoit Rouge « pétille intensément ». C’est tout ? Ben oui. Et ca veut dire quoi ? Qu’il y a plus de bulles, un peu plus petites, qu’elle est un peu plus fine et plus festive.
En même temps, moi, je DETESTE l’eau pétillante. Normalement. Car en effet, si l’eau pétillante me fait la même impression que quand je jette un Efferalgan dans un verre d’eau et que je dois le boire, j’ai découvert que la rouge, elle est pas pareil…

Alors voilà : comme elle a un goût fin, chez Badoit (Danone, donc) ils ont eue la bonne idée de choisir la semaine du goût qui se tenait du 13 au 19 octobre, comme point de départ à la diffusion d’un petit guide de bonnes adresses de restos de gastronomie créative aux chefs un peu anti-conformistes : Le Petit Livre de la Révolution à Table (Révolution rouge, bien sûr !).  Celui-ci met en avant 40 lieux (dans toute la France) façon « coups de cœur », du bistrot à l’étoilé, connus pour leur cuisine originale et leur chef à la patte singulière.

Pendant la semaine du goût, ces derniers proposaient justement (ca va, c’est passé, je sais, j’aurais pu en parler avant, c’est malin etc… mais j’ai une vie figurez-vous, et parfois je n’ai pas le temps de m’occuper de vous mes petits chéris, alors l’info, tant pis, la voilà, c’est déjà pas mal !)

Bref, les chefs proposaient un « menu révolutionnaire » en partenariat avec Badoit, centré sur l’explosion des saveurs, les chocs gustatifs et la créativité, à prix doux. (Puisque c’est trop tard pour y aller, inutile que je vous dise que ca allait de 20 à 60€)

Enfin bon, pour nous présenter ca, les journalistes furent invités le 9 octobre (avouez que pour en parler avant le 13, fallait s’organiser) chez Ze Kitchen Galerie. Nous avons donc vu le petit guide et dégusté des plats tout à fait savoureux et piquants.
Si vous suivez bien, le fil (rouge) c’est que je n’aime pas l’eau pétillante et qu’à priori, à ce moment de l’histoire, je suis un peu embêtée. Alors, je dis quand même « oui, merci », on me remplit mon verre et je goûte. Et…j’aime. Je ne sens pas de goût trop prononcé, les bulles sont adorablement petites, elles ne me piquent pas la langue, elles ne me font pas venir les larmes aux yeux. Et bien ca alors ! J’aime !


Je vous invite donc à vous connecter sur www.larevolutionatable.fr pour vous procurer le guide et à essayer, si ce n’est déjà fait, cette eau sympa. Et comme moi aussi je suis sympa (et intensément pétillante), et que vous avez été très sages pendant tout l’article, et bien je vous offre la recette du cocktail exotique et surprenant à base de Badoit qu’on nous a servi à la présentation :

 

Ingrédients : (pour 40 verres environ)
-     1 litre de jus de pommes vertes

-         400g de mangues
-         2 bulbes de curcuma
-         3 bâtons de citronnelle
-         50g de gingembre
-         50cl de jus de citron
-         12 bouteilles de Badoit Rouge

Préparation (au mixer)

-Mixer le jus de pommes vertes, le jus de citron, la mangue, le curcuma frais épluché, les 3 bâtons de citronnelle émincés et le gingembre hâché.

-Filtrer et laisser reposer 15 min au freezer.

-Verser dans des verres aux 2/3 et ajouter 1/3 de Badoit Rouge.

DEGUSTEZ !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Romain 11/08/2016 21:50

Les eaux Badoit de Thierry Marx:
https://lavieculinaire2.wordpress.com/2016/08/09/les-eaux-badoit-de-thierry-marx/

chris 09/06/2015 08:01

vos proportions demandent explication. Préparation pour 40 verres ; deux tiers de concentré pour un tiers de badoit ; pourquoi faut il 12 litres de badoit ?