Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi le téléphone sonne-t-il TOUJOURS quand on est dans un bain ?

20 Octobre 2008 , Rédigé par La journaliste Publié dans #MAUVAISE HUMEUR

Comme vous l’aurez peut être vous-même remarqué, certaines fatalités de la vie semblent avoir été conçues avec toute l’ironie disponible sur Terre, façon Alanis Morissette.

Je me penche sur le sujet, voyez-vous, car un détail me frappe : ces petits rien se répètent par phase et semblent très vrais à certains moments puis plus du tout. On dirait qu’ils arrivent par cycle.

Par exemple : chez moi, la douche était bloquée depuis mon emménagement. J’ai donc pris exclusivement des bains pendant environ 6 mois. Statistiquement, pas grand-chose à dire. Peut être parce que je les prenais entre midi et deux (voir post sur le travail à la maison).

Alors peut être que le mal qui me touche vient du fait que j’ai changé certaines habitudes, peut être est-ce dû au cycle de la vie et au fait que l’eau tourne toujours dans le même sens dans le lavabo (et l’évier aussi-mais on s’en aperçoit moins parce qu’on aime moins faire la vaisselle que se laver les mains- enfin, que ceux qui pensent l’inverse se manifestent mais là je m’égare.) ?

BREF, toujours est-il que depuis environ une semaine et demi, quelle que soit l’heure, quel que soit le taux de remplissage et le parfum du bain moussant choisi (en fait, à présent que la douche remarche, je prends des bains pour venir à bout des produits que l’on m’a envoyé à tester lors de mon dernier sujet « belle et zen dans son bain »), eh bien figurez-vous que le téléphone sonne TOUJOURS à partir du moment où je suis immergée.

Par exemple, quand j’enjambe la baignoire et mets un pied dans l’eau (faut bien rentrer dedans, hein), rien. Si je suis debout avant de m’asseoir dans l’eau, rien. Et même si je suis juste assise, rien. Mais dès que me laisse couler avec volupté et que j’ai de l’eau jusqu’aux épaules, bingo ! Une sonnerie retentit !

Alors oui, je sais, la plupart d’entre vous me diront « Mais laisse sonner, tu rappelleras ! », sauf que non. Un, c’est plus fort que moi (Curiosité ? Sens de l’urgence ? Sens du travail accompli ? Empathie pour les stagiaires attachée de presse qui font leurs relances « Bonjour ! Je ne vous dérange pas ? Ici Julie de l’agence RP en folie, nous vous avons envoyé une invitation et j’aimerais savoir si… »)

Je ne sais pas… Toujours ets-il que je me lève, tente de laisser le maximum d’eau s’écouler avant de sortir (le visage déformé par la haine et le froid) et me précipite vers l’origine de la sonnerie.

Ben oui, à ce stade ne pas se précipiter serait risquer de louper l’appel et d’avoir subi tout ca pour rien. D’un autre côté, vous pouvez être surs que si vous loupez l’appel et que vous vous résigniez à écouter le message plus tard, la personne n’aura PAS laissé de message mais rappellera « pour vérifier », à la seconde où vous serez re-rentré dans la baignoire, cela va sans dire.

En même temps, se précipiter aussi est risqué : je passe sur le nombre incalculable de fois où j’ai failli mourir la semaine dernière en glissant sur le carrelage mouillé au moment de sortir de la salle de bain en courant. Idem pour les bleus récoltés en se cognant, les éraflures chopées aux détours d’un meuble qui dépasse comme d’habitude, mais que cet état d’hystérie humide nous a fait oublier.

En plus, une fois qu’on réussit miraculeusement à décrocher, on reprend un peu ses esprits et on réalise qu’on est comme un con, à poil et trempé au milieu du salon (parce qu’évidemment, on avait branché le portable pour le recharger.)

Généralement, il s’agit d’ailleurs d’un appel en provenance d’un centre de télémarketing ou pire, d’une relance quelconque d’un truc que vous devez faire qui ne vous réjoui pas ( « Vous n’oubliez pas de passer me déposer le chèque, hein ? Ouiiiiiiii, bien sûûûûr !!! -Grrrrrù ») qui finira de vous plomber le moral pour toute la journée !

Conclusion : décidez-vous à avoir votre portable près de la baignoire avec une serviette ou mettez-le sur vibreur.

Bon, je pourrais aussi aborder le pourquoi de la pluie quand on met un pantalon blanc ou que l’on vient de se faire un brushing. Mais peut être faut il juste arrêter de penser que tout tourne autour de nous : quand il pleut, c’est que les nuages étaient trop lourds. Et puis vous n’aviez qu’à regarder la météo après tout ! (pas idée de mettre un pantalon blanc en novembre la veille d’un orage !)

La semaine prochaine si vous le voulez bien, je vous parlerais des coursiers qui sonnent toujours quand je suis en pyjama. Là, j'y vais, mon bain est prêt (et le premier qui m'appelle....)

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Adeline 06/11/2008 23:29

Les coursiers veulent dire arrivées de cadeaux alors te plains pas tu as le bon côté des choses...
En revanche pour le bain, j'ai trouvé une super astuces : je me mon téléphone en silencieux et je le laisse dans ma chambre et pour plus de détente, chut..., j'embarque mon ordinateur, je le pose sur la machine à laver et je matte un film!!! et là, tu es sure d'etre tranquille.

La journaliste 07/11/2008 00:13


Arrivée de cadeaux, parfois, de boulot, toujours! Quand il ne s'agit pas de sacs de... dossiers de presse! Aucune plainte, j'adore mon métier, bien agréable en effet mais aussi prenant que de
ton côté de la barrière! Les shampoings gratos ne peuvent pas tout compenser...et on ne m'offre pas encore de visons :) (mais si tu veux des shampoings...)


delphine 20/10/2008 15:49

C'est vrai que c'est un peu comme la pluie quand on vient de se laver les cheveux ou les prix des fenetres indiqué sans poignées ...c'est très agaçant !
En tout cas cet article m'a fait beaucoup rire ... et à mis un peu de bonne humeur dans cette journée de m....
MERCI !