Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations presse : Noël avant l’heure, journalistes divas et incrustes

8 Octobre 2008 , Rédigé par La journaliste Publié dans #Secrets de journaliste

Alors voilà, il fallait que je le fasse. Parler d’un des temps forts du métier de journaliste. Il y a les interviews, il y a le moment où on rend un papier en tremblant, il y a quand on est invité en voyage de presse (on en reparlera). Moins excitant mais tout aussi intense, il y a de ces journées où les services de presse se sont donné le mot et ont organisé leurs présentations en même temps. Traditionnellement, c’est par secteur d’activité, mais quand on est transversale comme moi, ca fait parfois beaucoup de présentations le même jour. Et justement, il y à peu, c’était le grand rendez-vous des maisons de déco de la rue Royale qui présentaient à la presse leurs nouvelles collections (en vue des pages Noël of course !).

Alors le défilé des journalistes à commencé : on se croise, on se suit, on se retrouve, avec à chaque fois un sac en plus, lourd de dossiers de presse, de catalogues et de quelques cadeaux. Cadeaux qui d’ailleurs excitent certains esprits. Comme celui d’une journaliste qui demande en voyant mon sac « Et chez Christophle, ils offrent quoi ? » ou encore une autre qui  déclare « On a rien cette année, vraiment, à part chez Baccarat, on a rien ». Rien ? La maison Baccarat à en effet offert un verre de la nouvelle collection mais de mon point de vue, rien n’est pas le mot. Déjà parce que si il n’y avait « que » le verre Baccarat, ce serait déjà très bien (on a quand même beaucoup de chance et on est très gâtés), mais parce que d’autres maisons ont aussi glissé de douces attentions…pour attirer notre attention ? Petits chocolats, joli carnet en cuir, bref, marre d’entendre ce genre de remarques !

Comme quand à la présentation d’un nouveau parfum, en sortant, une copine ouvre le sac et dit « Ils auraient pu mettre la bougie ! » Ah la la, je suis peut être trop fraiche mais si quelqu’un m’entend un jour faire ce genre de remarque à voix haute, qu’il me gifle ! (je ne dis pas que parfois je ne suis pas à deux doigts de le penser ou presque…mon dieu, je suis sur la mauvaise pente !)

 

Bref, l’apogée de cette journée marathon fut atteinte chez Lalique quand, alors que j’observe les nouveaux colliers, j’aperçois un homme en train de prendre des photos, appareil orienté vers le plafond et qui tremble. A peine le temps de penser « Tiens, il est bizarre » que le voici qui s’avance vers moi. Sentant le truc venir, je déclare en riant « Vous faites quoi exactement ? Vous prenez des photos du plafond ? ». Il a l’air d’être en train de passer de la came en Turquie tant son visage est déformé par la culpabilité. Et là, il me demande à voix basse : « Heu,  vous avez la liste ? » Moi, comprenant immédiatement que ce type est un imposteur, je prends mon air supérieur et je lui dis, tout sourire, « Il n’y a pas de liste, monsieur, c’est sur invitation »

Mais il insiste « J’en ai vue une - une journaliste NDLR- qui avait une liste » (il a vraiment pas l’air bien, il transpire et parle tout bas)

« Eh bien monsieur, si cette personne a imprimé sur tableau Excel ses présentations de la journée, c’est très bien, mais c’est sur invitation »

Et je me dirige vers la sortie, amusée. Quand, au même moment, l’attachée de presse se rend compte qu’il y a un truc qui cloche et qu’une dame fait demi tour en la voyant.

On se regarde toutes perplexes, et le monsieur suit la dame et descend les escaliers après avoir toutefois pris soin de demander le dossier de presse. Jusqu’au boutiste quand même !

Alors on dit au revoir à ce couple de faux journalistes démasqués qui ont du se sentir bien miteux.

Malgré cela, je retrouverai la dame, seule, chez Bourjois où, avec la complicité de l’attachée de presse, on l’entend déclarer qu’elle est journaliste beauté…pour le magazine Elle ! Et ca, c’est le meilleur je crois ! Pousser l’audace jusqu’à prétendre ca ! Elle aurait pu dire, je ne sais pas moi, n’importe quoi de moins connu… Quand même !

Enfin voilà, je voulais partager ca avec vous, un peu des coulisses de cette journée. Et j’en profite pour remercier toutes les maisons qui font en sorte que ces présentations nombreuses et physiquement épuisantes (j’en ai fait au moins 13 ce jour là –Baccarat, Atelier Pop, Fragonnard, Bourjois, Riedel, Bernardaud, Fauchon, Hédiard, Christophle, Lalique, Alessi, Les portes ouvertes d e l’agence Rouge et de l’agence Laurence Phitoussi…) se passent bien, même si on est pas sur la liste, même si il y a beaucoup de monde et même, et même…A bientôt !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

licornedargent 09/10/2008 02:54

Même réaction sur les journalistes trop gâtés, après on dit que la presse ne s'achète pas... en kiosque hahaha.

J'aime beaucoup l'histoire des imposteurs et Elle, non désolé connais pas.

Ddx 08/10/2008 16:22

Hello,

Je découvres ton blog par hasard.
Stupeur.
Même métier, même plateforme de blog, même envie de calmer les journalistes trop gâtés. On a d'ailleurs bien failli se croiser chez Nickel lundi (j'ai dû décliner le resto pour question de timing).

Tu as le bonjour de Miss Julie Mangaud.

A très bientôt et bravo pour ce blog donc je suis en train de remonter le fil.