Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’oubliais : ma via ferrata dans les Alpes, ca c’est du sport!

12 Septembre 2008 , Rédigé par La journaliste Publié dans #Aventures - tests et découvertes

Oui, dans mes aventures de cet été, il y a eu un moment qu’il fallait quand même que je trouve le temps de relater ici. Un sommet dans ma courbe d’activité sans variation (bronzage-déjeuner-bronzage-lecture de magazines people-diner) ! Voilà comment tout à commencé…En 1979 naissait une petite fille…Bref, bien longtemps après, elle continua de venir dans la maison familiale des Alpes et d’observer été après été le manège de certains membres de la famille. Ils se levaient tôt, partaient avec des sacs à dos, des chaussures de marche et des barres de céréales. Parfois, dans l’après-midi aussi, ils partaient et revenaient 3 heures plus tard, l’air hagard mais heureux.

Bref, ces gens là faisaient du sport ! Lorsqu’un jour on lui proposa (à la petite fille, notez-bien, hein !), de participer à une variante de ces activités montagnardes nommée via ferrata, elle accepta. Il s’agit d’une espèce d’ascension de montagne entre escalade et randonnée que l’on fait accroché avec un baudrier dont on déplace les mousquetons au fur et à mesure que l’on progresse sur la paroi, d’anneaux de fer en anneaux de fer. Au départ (oh, il y a très très longtemps) ces trajets servait de « route » aux italiens pour passer dans les montagnes. D’où le nom qui veut donc dire « voie ferrée », comprendre un chemin tracée par des morceaux de fer disposés tantôt en échelle, tantôt en anneaux pour aider à l’escalade.

Un premier essai (en 1999) ayant été concluant (pas dur, pas peur) quand l’occasion se représenta cette année, je n’ai pas hésité une seconde devant ce nouveau défi sportif.

MAIS, ce que je ne savais pas, c’est que l’ascension que je me préparais à accomplir était d’un niveau bien plus élevé que celui de la précédente.

Mais me voilà partie avec un casque (je déteste toujours autant ca-voir le post « Des poux au Bon Marché) pour un moment de pur dépassement de soi. (Tout en gardant mes lunettes comme vous pouvez le constater!)

 

Montagne à pic, rochers qui roulent sous les pieds, peu de prises et autres « Tiens, il commence à pleuvoir » n’ont pas eu raison de mon courage ni de mes muscles.

J’ai affronté le vent, les blagues de mes accompagnants ainsi qu’un groupe d’italiens qui m’a doublée à un moment où, quand même, ayant un peu regardé en bas, mon cerveau reptilien m’envoya un message assez clair : « STOP immédiat, alerte, danger » me tétanisant sur place, incapable de voir la moindre issue ni la moindre prise pour avancer.

Bref, j’ai été trop une star de la montagne, et ca, il fallait que je le partage avec quelqu’un. Alors voilà, c’est fait, et à toi, lecteur, j’offre les images de ce préliminaire sportif.


Préliminaire ? Ouai, l’année prochaine,
je ferais bien le Mont Blanc !

 

Et si vous voulez tout savoir, il s’agit de la Via Ferrata Balme Colombier des Vigneaux qui est quand même classée « Difficile à extrêmement difficile ».

Si, si, c’est marqué là : http://www.viaferrata.org/
Et aussi pour plein de photos http://www.laviaferrata.fr/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alice 06/10/2008 13:01

JE SUIS BLUFFEE !!!!
Tu ne finiras jamais de me surprendre sacré TOI !

fanny 17/09/2008 10:31

Pour un peu, tu me donnerais envie d'y aller....mais comme je connais le coin et que je te sais athlète hors paire (qui peut resister à une séance de yoga dispensé dans un sauna...il n'y a qu'Anne!), je me contenterai de récupérer tes magazines people et de les lire sur ma terrasse.
Un peu de nature dans tout ce Paris étincellant, it's so gooooood...

La journaliste 18/09/2008 00:13


Eh oui, la vie n'est (malheuresement?) pas faite uniquement de rouges à lèvres, de champagne et de macarons...Enfin, en période de présentations presse, c'est quand même parfois à se demander!!!