Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Festival International de Cinéma à Moulins sur Allier ?

14 Juillet 2008 , Rédigé par Anne Thoumieux Publié dans #J'AIME

Et bien oui. Il existe un festival qui posera à présent ses valises de costumes chaque année dans la petite mais dynamique ville de Moulins, à 50 km de Vichy.

Après deux éditions à Paris à l’Espace Pierre Cardin et un essai à Tunis en 2007, la directrice du Festival, Caroline Mitchell, a touché au but : trouver pour son festival une ville partenaire qui l’accueille dans une véritable symbiose.

C’est donc chose faite et c’est en partenariat avec le Centre National du Costume de Scène (CNCS) que le Département de l’Allier a organisé la première édition qui eut lieu du 26 au 29 juin. Par chance, je fus conviée pour couvrir l’évènement et ce fut une très agréable surprise ! Pendant 4 jours, ce ne fut que rencontres, échanges et découvertes dans une ambiance détendue et ensoleillée.


Tout d’abord, un point sur le CNCS

 Il s’agit d’un musée dédié au costume de scène (comprendre théâtre, ballet mais pas cinéma) qui a entreprit de réunir, de classifier et de conserver les plus beaux costumes, et de les mettre en scène lors d’expositions thématiques. Lors de ma venue, il s’agissait des 1001 Nuits. Martine Kahane, la directrice, nous a ouvert les portes des réserves et c’est avec l’émerveillement d’enfants devant leurs cadeaux de Noël que les participants, principalement issus du milieu de la mode, découvrirent les incroyables pièces soigneusement conservées à température constante dans les immenses « dressing » coulissants. Un centre de documentation vient aussi d’ouvrir avec pour ambition de mettre à disposition un maximum de documents concernant les costumes, de beaux
livres sur les couturiers aux archives des théâtres. D’ailleurs, si vous possédez de tels documents (comme d’anciens programmes de théâtres) n’hésitez pas à leur faire parvenir au lieu de les jeter, ce sont pour eux de vraies bibles précieuses ! Il est étonnant de trouver un centre d’une telle envergure dans cette petite ville de province, mais après tout, tant mieux ! Il y a fort à parier que le dynamisme et l’implication des équipes feront de ce lieu, si ce n’est déjà fait, une réelle référence pour de nombreux étudiants et professionnels.


Pour ce qui est du Festival
, dont l’objet est de mettre en lumière l’intérêt et la complexité du métier de costumier et l’importance des costumes dans un film, il a su séduire grâce à une excellente programmation et des invités de marque.
Caroline Mitchell (ci-contre) a en effet réussi à fédérer autour d’elle les américains John et Déborah Landis, respectivement réalisateur et costumière entre autre pour le film The Blues Brothers et Anthony Powell, célèbre « costume designer » (Tess, Hook, Indiana Jones and the Temple of Doom…). Claude Pinoteau (La Gifle, La Boum, Les Palmes de M.Schutz) était aussi présent ainsi que le journaliste Henry-Jean Servat et Donald Potard, ancien DA chez Jean Paul Gaultier, VP du CA du CNCS et créateur de la société Agent de Luxe. Côté Jury on trouvait Frédéric Schoendoreffer (réalisateur), Gabrielle Lazure (comédienne) ou encore Gabrielle Cortese, créatrice d’Antik Batik.

Tout ce petit monde a donc flâné dans la charmante ville aux réminiscences moyenâgeuses, au rythme des projections, des conférences et des débats (le language de l’éventail, les 1001 nuits au cinéma…). En compétition, des longs-métrages inédits en salle, pour la plupart sans distributeur en France, qui nous ont fait voyager du Japon en Suède en passant par l’Espagne.
Mention spéciale pour « My Name is Hallam Foe » avec l’excellent gamin de Billy Elliot, qui nous emmène au cœur d’une histoire et d’un personnage excentriques. Bientôt en France, allez-y ! Egalement Om Shanti Om, ou un hommage burlesque au Bollywood des 70’s. Miam !

Hors compétition, des petits bijoux comme Outsourced, également film de clôture, que je vous invite à courir voir si vous êtes en mal d’amour et de dépaysement (comme moi ??).

Le prix du meilleur film a été attribué à Blind, un conte de fées assez sombre et profond.

Celui du meilleur costume ainsi que le prix du jury ont été attribués à Les Borgia, épopée flamboyante dans la tradition des grands films historiques où les intrigues mêlant pouvoir amour et haine s’entremêlent.

Bref, pari gagné pour Caroline ! Vivement l’année prochaine !

http://www.cinemaetcostume-moulins.com
http://www.cncs.fr/

Les Landis, Gabrielle Lazure, Frédéric Schoendoreffer et Anthony Powell

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article