Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tu piges? Ben ouai, je suis pigiste...

28 Juin 2008 , Rédigé par Anne Thoumieux Publié dans #Secrets de journaliste

Ben oui, je pige pour…

Il est une chose certaine, depuis que je ne suis plus rédactrice en chef, je reçois moins d’invitation. Avant, je travaillais dans l’univers du luxe et j’étais devenue en quelques mois la meilleure amie de plein d’attachée de presse, parfois plus confiantes que moi-même dans le succès escompté de mon média débutant. D’ailleurs, il n’était pas encore édité que je recevais déjà des dossiers de presse accompagnés de produits….

Et puis, je suis devenue pigiste. Bien sûr, certaines choses ont changé, je me suis recentrée sur la beauté et sur d’autres sites web en devenir. Mais quand même, mes relations avec les attachées de presse étaient sans doute solides puisque la plupart ne m’ont pas oubliée du jour au lendemain. Elles sont même, toujours pour la plupart, conscientes de l’intérêt d’informer les pigistes qui peuvent placer l’info dans plusieurs média. Bonne rentabilité potentielle, donc.

Mais cela est valable comme je l’ai dit pour la plupart.

D’autres ne vont pas m’inviter à la grosse soirée ultra-convoitée mais vont me faire parvenir les produits et dossiers de presse : de quoi travailler quoi.

Et puis il y a l’exception. Une marque qui hier vous courtisait rechigne aujourd’hui à vous envoyer ne serait-ce que les photos par mail.

Une marque de luxe qui cherche peut être à resserrer une image et donc les mailles de son filet, qui n’hésite pas à vous demander à 4 reprises vos « supports » (comprendre les magazines et médias pour lesquels voue écrivez) pour ne jamais rien vous envoyer malgré le besoin d’infos largement mentionné dans les mails…

Cette marque dont certains responsables qui vous tutoyaient hier, se mettent à vous vouvoyer quand vous leur demandez ce qu’il en est de la présentation pour laquelle vous n’avez pas recue l’invitation alors que vous y assistez tous les ans depuis 3 ans. On vous répond que les cartons ne sont pas encore partis… Bien sûr…Et d’ailleurs on vous explique qu’on aime pas trop les journalistes qui reviennent vers vous juste pour la journée presse ( !!!) car la maison cherche à construire des relations longue durée avec les journalistes et un travail sur le long terme (à partir de 3 ans, c’est quoi ??)

Et puis, au lieu de dire gentiment « blabla, trop de monde, blabla, faire un choix, blaaaaaa » on vous demande d’envoyer vos derniers articles !!!!!!

Comment ? Oui, envoyer les derniers papiers écrits « pour avoir une idée ». L’attachée de presse s’est donc transformé en responsable des ressources humaines, voir en rédac chef qui recrute. Depuis quand les journalistes doivent-ils mériter de venir à une présentation ? Depuis quand faut il faire ses preuves ???

Non pas que je n’ai plus de preuves à faire, ni que je ne comprenne pas qu’il faille montrer patte blanche parfois, mais que le rapport soir à ce point déséquilibré et qu’on tente de me faire passer une sorte d’entretien d’embauche pour pouvoir prétendre à assister à une présentation… Heuuuu, comment vous dire ???

 

Pour moi, le long terme, ca veut justement dire continuer à informer les journalistes même dans les moments de creux… Mais je ne suis même pas dans un moment de creux : j’écris pour 5 supports (plus ce blog maintenant qui pourrait finir par compter un jour…). Je sais que j’aurais du mal à ne pas garder une rancune contre cette malheureuse marque qui à juste manqué d’élégance.

Je dédie ce post à toute les attachées de presse qui ont l’intelligence de penser que « petite pigiste deviendra peut-être grande prêtresse », ou qui ont juste la politesse, le professionnalisme et le tact nécessaire à de bonnes relations avec la presse… sur le long terme !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Adeline 11/08/2008 14:55

Je me permets de réagir à cet article car il y a matière à réagir en effet.
Pigiste ne veut pas dire ne rien faire au contraire. Moi je privilégie meme certaines pigistes qui signent bcp plus de papiers que certains 'vraies' journalistes! Alors non on ne t'oublie pas Anne même si tu as raison, après le mail de ton ancien boss, nous (attachées de presse) nous avons parlé plusieurs fois de ton 'cas' car à priori tu étais devenue 'un as à part entière'...mais bon quand on ne sait pas la vérité et qu'on a envie de s'occuper des affaires des autres...enfin typiques attachées de presse! (j'ai honte parfois de faire ce métier pr ça!)
Allez profite de tes vacances et on se revoit à la rentrée,
Biz