Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le réveil matin de la ville de Paris

19 Juin 2008 , Rédigé par Anne Thoumieux Publié dans #MAUVAISE HUMEUR

Alors que je dors paisiblement et que je prends un café avec Georges tandis que les brangelina passent au loin avec leur troupeau d'enfants en nous faisant un petit signe de la main, un bruit tonitruant s’invite dans mon rêve. Jennifer Aniston avec une scie à métaux ? Non, mon chat apparemment, puisque c’est le bruit qui semble sortir de sa gueule tandis qu’il me piétine allégrement.

En ouvrant les yeux pour de vrai, je perçois un miaou derrière ce bruit qui semble soudain être plutôt lié aux tremblements qui font vibrer tous les murs de ma chambre. Etant au 5eme étage, et les tremblements de terre étant assez rares dans le 9eme arrondissement, je réalise qu’il s’agit en fait de travaux. D’un engin qui fait sauter le bitume à intervalle régulier.
Il est 7h 49.

QUOI ?? 7h49 !!!!!!?????? Mais mais, c’est pas interdit ca, de commencer le chantier avant 8h ??? Je place ma tête sous l’oreiller, je pousse le chat, bien décidée à me rendormir. Je somnole, je m’énerve, je re-somnole, je m’habitue un peu au bruit. Georges est parti depuis longtemps avec une brune (une serveuse). Je me retourne. Tiens, maintenant j’ai trop chaud ! Se rendormir-se rendormir-SE RENDORMIR !!!. Aaaaaaaarrrrgh !

Je m’assois sur mon lit. Je suis furieuse. Il est… 8h10. Grrr… Un regard par ma fenêtre (j’ai bien évidemment manqué de me casser un orteil sur le coin du lit, normal) m’apprend que ma rue est définitivement hors d’usage. Mais de toute façon avec ce bruit ON ENTEND PLUS LES VOITURES. (QU’EST-CE QUE TU DIIIIIS ???).
J’avance au radar vers la cuisine pour me préparer un café quand soudain : le silence. Qui dure. Plus rien, plus de tremblements. Il est 8h20 quand je comprends l’ironie de la situation : ils creusent 30 minutes en début de journée et puis ils s’arrêtent et passent aux étapes suivantes. Et c’est comme ca tous les jours. Je descendrais bien leur demander s’ils ne pourraient pas creuser en fin de journée plutôt, pour s’avancer sur le lendemain…
Enfin, je dis donc merci à Monsieur Delanoe qui se prend pour Haussmann mais à l’envers. Moi qui détestais déjà les couloirs de bus (très dangereux la petite marche en cas d’accident : on ne peut pas détourner la voiture), alors là, je dis bravo !

 

 

D’autant qu’il a vraisemblablement prévu un terrain de cross country dans ma rue car le rétrécissement se fait pour la première moitié sur la gauche et ensuite sur la droite. Conclusion ? Un beau tournant quasi à angle droit qu’à mon avis, les parisiens bourrés le samedi soir (j’habite Pigalle) risquent de ne pas prendre. Et si ils connaissent la rue, ils iront tout droit par habitude et se prendront le feu.

Donc, je dis merci ET bravo Monsieur Delanoe. Oui, je sais que c’est pour l’écologie et pour qu’on soit encore plus nombreux dans les transports en commun pour se faire de nouveaux amis aux heures de pointe... MAIS n’ont-ils pas pensé qu’on allait bientôt atteindre le seuil minimum incompressible de gens qui, de toute façon, ne peuvent pas faire autrement que de prendre leur voiture ? (et que la station en embouteillage avec le moteur qui tourne créait de très beaux nuages artificiels) ??
En plus, on ne m’a pas demandé mon avis à moi….Et je suis sure qu’à force, à faire bouger tous les immeubles comme ca, ca fragilise les structures et ca n’arrange pas mes fissures au plafond !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alice la complice 25/06/2008 11:52

Bienvenu au Club.
Moi c'est Levallois.
Et c'est la même GALÈRE !!!!!
Le plus grand défilé de grues de tout l'ouest parisien...
Oui Oui, je sais faut bien se loger, c'est la crise !
Mais en attendant, nous, c'est la crise de nerfs que l'on frôle ....

Nicolas 24/06/2008 10:11

Moi j'abite dans le 18eme et c'est pareil...c'est horrible et on a l'impression que ca ne finira jamais!! Pas mal ton blog, tes posts sont marrants...