Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les collections se suivent… trop vite!

1 Décembre 2013 , Rédigé par La journaliste

Les collections se suivent… trop vite!

J'ai un problème: je suis toujours aussi fan de maquillage, j'adore toujours autant les nouveautés et surtout les beaux "objets de beauté" type maquillage Ladurée, les palettes ou encore les goodies. Mais j'avoue que quelque chose me frustre: j'ai l'impression que les collections se succèdent à un tel rythme que non seulement on ne les voit pas passer, mais qu'en plus, du coup, des produits qui ont demandé un long développement n'ont pas la chance d'exister vraiment.

Je m'en rends compte soit quand je m'aperçois que j'ai reçues 2 collections si rapprochées que je n'ai pas idée de laquelle est quoi (autome-hiver? Edition limitée?), et surtout quand je dois parler d'un produit sans savoir spontanément à quelle saison il correspond.

Ca me fait ça avec les vernis OPI: les journalistes recevant les collections en avance sur leur sortie à la vente, on se retrouve parfois avec sous les yeux la collection à venir, la collection spéciale éditée à l'occasion d'un film ou avec une égérie, tout en voyant en presse la collection "du moment" CAD celle qui est en vente. Côté date de sortie, c'est hyper confusant, surtout quand on a mis de côté UNE couleur pour en parler: séparée de son dossier de presse, la question est alors de se souvenir à quelle collection elle appartient…

Ca me le fait aussi beaucoup avec les collections Givenchy. Je suis absolument fan du maquillage de cette marque qui sort des produits tous les plus désirables les uns que les autres, dans des packs intelligents, adorables et vraiment créatifs (que du coup je vous mets en illustrations, au cas où vous ne connaissiez pas). Et bien voyez plutôt: j'avais encore sur mon bureau la collection du printemps dont je me suis à peine remise, quand arriva la collection automne hiver très vite suivie par les éditions Noël… et là, mi novembre, je viens déjà de recevoir la collection printemps été 2014! (Ils sont toujours TRES en avance chez Givenchy.) C'est bien car ça permet de se préparer et d'entrevoir les tendances, mais parfois, c'est limite contre-productif. Pour éviter de les mélanger, souvent je les laisse ensemble dans leur sac avec leur DP, comme des nouvelles lignes de soins, et il peut arriver… que je les oublie!

Les collections se suivent… trop vite!
Les collections se suivent… trop vite!

Par exemple, lors du lancement Des 3 soins "Le Jour", "La nuit" et "Le Week End" de Chanel sur lesquels il y avait un embargo, sérieux et à respecter vu l'importance du lancement (voir ce qui se passe quand l'embargo d'un produit n'est pas très clair ou anéanti par des blogueuses ICI ;-). Bref, je me suis dit que ce serait parfait pour un certain numéro d'un certain magazine… et évidemment, ayant surtout pris soin de ne PAS en parler avant un moment pour respecter l'embargo, et le temps passant trop vite, je n'ai pas réalisé que l'embargo était levé au moment de rédiger les sujets… et j'ai donc oublié de les sélectionner. Ça se rattrape, j'en ai parlé dans le numéro suivant, mais quand même, à force d'annoncer des sorties très en avance tout en disant de ne surtout pas en parler, avec tous les lancements et les sollicitations qui se succèdent, ce qui s'est passé il y a un mois parait déjà très loin. Sans alerte ou relance au bon moment, et si on n'a pas programmé le sujet, il est quasi impossible de s'en souvenir spontanément (#onnestpasdesmachines). Note: moi je ne peux pas programmer en septembre un sujet pour novembre car les délais des hebdos sont bien plus courts que les mensuels qui, eux, ont souvent un numéro et demi d'avance, NDLR.

Les collections se suivent… trop vite!

Pire, parfois quand on est débordé, (et je sais que je suis loin des rédactrices intégrées dans les magazines dont les bureaux débordent littéralement, et qui parfois n'ouvrent même plus les sacs), on tarde à déballer les nouveautés reçues. A chaque fois que ça m'arrive et que je les laisse s'empiler, je m'en veux en me disant qu'aucune fille ne pourrait comprendre qu'on puisse délaisser des produits comme ça, reçus, qui plus est, gratuitement. Et c'est vrai qu'à part les filles du métier, qui peut comprendre que cela puisse parfois être "difficile"? C'en est ridicule: on reçoit trop de chose, et encore, comme je le disais, je ne suis que pigiste, et pas pour des magazines ultra branchés… bref, il arrive que l'on ouvre 10 jours de dossiers de presse d'un coup, et cela peut demander une matinée entière le temps d'ouvrir, de sortir, de regarder, de tester, de lire les infos, de trier, classer, ranger… C'est certes une des parties les plus agréables du travail avec ce sentiment que c'est Noël, d'être gâtée (en tout cas moi je me considère toujours comme chanceuse de le faire et loin d'être blasée), mais c'est bien du travail de gérer l'organisation des produits pour s'y retrouver. Malheureusement, pour peu que je parte en vacances 2 semaines après un tri de ce genre, à mon retour, ce que je venais de trier semble déjà non seulement obsolète… mais est surtout rendu obsolète par les nouveautés reçues entre temps!

Quel dommage! Alors que -si vous suivez- comme ces nouveautés sont envoyées en avance, celles d'avant les vacances sont encore complètement d'actualité pour un article voire toujours pas sorties sur le marché mais semblent déjà vieilles! #kafka

Parfois l'absurdité de cette situation me saute aux yeux… Tandis que les mensuels, eux, peuvent travailler sur les n° de décembre dès septembre, et donc, les envois précoces se justifient plus pour eux, pour les hebdos, cela semble encore plus "too much". Parfois cette valse de lancements, de présentations presse, d'avalanche de produits, me ravit mais… me donne le tournis!

Mais on ne peut pas décemment se plaindre de ce genre de situation, n'est-ce pas… et pourtant! Parfois j'aimerai que mon bureau ressemble à autre chose que le Sephora des Champs Elysées un jour d'inventaire, ou que ma baignoire ne subisse pas cet envahissement perpétuel. Car stocker tout ça chez soi, comme c'est le cas des pigistes, peut être un casse tête. Pareil pour les blogueuses qui après les avoir réclamées, sont parfois envahies de produits. L'une d'elle disait récemment, "Je n'ai qu'une peau, qu'un visage, qu'un corps pour tout utiliser!".

Mais surtout, il y a eu ces derniers mois tant de jolies choses, de packagings adorables, de formules pointues, de textures de dingues, que je n'ai pas pu tout présenter sur la Gazette Beauté comme j'aimerai, avec un vrai avis critique et de belles photos. Si j'écris ce post aujourd'hui, c'est parce que je viens de retomber sur un stock de produits soigneusement sélectionnés pour le blog… qui datent de l'été! Et que je n'ai pas eu le temps de "traiter" GRRR et zut!!! Pourtant, ce n'est pas faute d'organiser les produits!

Pour conclure, je vous rassure, on ne changerait pour rien au monde, c'est évident, mais je suis sure que les vraies amoureuses du make up, des produits de beauté, du soin au capillaire seront d'accord: il faudrait juste un peu ralentir la cadence pour faire plus de place à moins de produits, mais les bons, ceux qui le valent vraiment, les vraies innovations, les vraies nouveautés comme je les appelle, parfois oubliées car noyées dans une marée de lancements commerciaux inutiles et polluants…

Qu'en pensez-vous?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article